gamme_porsche_911_992

Cela va bientôt faire six mois que la nouvelle génération de Porsche 911 (992) – la huitième – a été présentée officiellement. Depuis cette date, seules les versions Carrera S et 4S (coupé et cabriolet) sont proposées à la commande. Avec les informations dont nous disposons, nous avons imaginé ce à quoi pourrait ressembler la gamme une fois qu’elle serait au complet.

Les 911 (992) Carrera et Carrera 4

Commençons cet article par parler du futur modèle d’entrée de gamme. Il s’agit des 911 Carrera (propulsion) et Carrera 4 (transmission intégrale). Ces dernières auront une esthétique proche des versions S, à l’exception des étriers de frein rouge, généralement noirs et des jantes d’un diamètre plus petit (19 pouces de série ?). Les sorties d’échappement seront probablement d’apparence rectangulaire.

Quant au moteur, il s’agira très certainement du même Flat-6 biturbo que les versions S, mais avec une puissance moindre. Sur la génération 997 (2004 – 2011), le différentiel entre les versions classiques et S était de 30 puis 40 chevaux, pour s’étendre à 50 chevaux avec la génération 991 (2012 – 2019). L’actuelle 911 (992) Carrera S développe 450 chevaux. Nous pourrions donc nous attendre à une puissance de 390 chevaux pour ces versions d’appel et un prix aux alentours de 105 000 € pour la Carrera et 113 000 € pour la Carrera 4.


Les 911 (992) Carrera GTS

La gamme GTS est un succès chez Porsche. Ces modèles au tempérament sportif, placés entre les versions S et Turbo, constituent un excellent rapport qualité/prix. Comme le proposaient les 911 type 997 et 991, la 992 disposera certainement de cette version GTS. Nous avons imaginé un look plutôt sobre pour cette déclinaison, à l’image des 718 Boxster et Cayman GTS.

Publicité

Jantes noires à écrou de serrage central, peinture Rouge Carmin, intérieur soigné et bon équipement, cette version a toutes les chances de voir les jours, d’autant plus que hormis les nouveaux Cayenne et Macan restylés, toute la gamme Porsche dispose de versions GTS. Cette fois, la puissance pourrait être aux alentours des 480 chevaux, avec la possibilité de choisir entre coupé, cabriolet, transmission arrière ou intégrale. Enfin, un prix de base de 135 000 € serait cohérent.

Les 911 (992) Turbo et Turbo S

Ce n’est plus un secret, il existera bel et bien une 911 hybride. Plusieurs sources fiables ont laissé entendre qu’il s’agirait de la Turbo S. Cela aurait du sens puisque l’actuelle Panamera dispose, en haut de gamme, d’une version Turbo S E-Hybrid, forte de 680 chevaux, basé toutefois sur un V8. Porsche pourrait donc continuer en ce sens pour la future 911 Turbo S (mais avec une base de Flat-6 !). L’hybridation apporterait un gain de consommation intéressant sans pour autant traumatiser la clientèle des modèles Turbo.

Pour le look de cette version, nous avions parlé dernièrement d’une photo volée de 911 Turbo. En réalisant le photomontage ci-dessus, je me suis rendu compte qu’il s’agissait très clairement d’un bouclier arrière de l’actuelle 911 (991) Turbo S… Pourrait-il s’agir d’un photomontage, finalement ? Dans tous les cas, un tel look est parfaitement crédible.

Quant à la puissance de la version Turbo (coupé ou cabriolet), nous pourrions nous attendre à 550 chevaux. La Turbo S, elle, dépassera certainement le cap des 600 chevaux.

La 911 (992) GT3

Fin janvier, nous avions appris des nouvelles intéressantes concernant la future 911 GT3 RS. La GT3 devrait bénéficier de ces mêmes dispositions. Ainsi, le Flat-6 atmosphérique resterait. D’une cylindrée de 4.0 litres, il s’agirait du même moteur qu’actuellement. La génération 992 stopperait également sa course à la puissance au profit d’une recherche d’efficacité. Toutefois, avec pas moins de 500 chevaux, l’actuelle 911 (991) GT3 était déjà copieusement motorisée.

Néanmoins, la 992 GT3 proposera-t-elle toujours une boîte manuelle ? Pour l’heure, nous n’avons pas encore d’informations.

La 911 (992) GT3 RS

Terminons par un photomontage de la future 911 (992) GT3 RS, que vous avez certainement déjà vu dans un précédent article. Contrairement aux autres versions, celle-ci recevra la boîte PDK d’ancienne génération, à 7 rapports, plus légère. La puissance pourrait demeurer à 520 chevaux, à moins que Porsche ne marque le coup en l’augmentant légèrement. Toutefois, ce modèle n’est pas attendu avant 2021… Wait and see…

Et les autres versions ?

Porsche nous réservera certainement de belles surprises avec cette huitième génération de 911. Parmi les photomontages de cet article, vous remarquerez certainement que j’ai omis la Targa, dont je n’ai pas le souvenir d’avoir déjà vu des photos volées de modèles de présérie. Il en est de même pour une potentielle version GT3 Touring, R, Carrera T ou bien même GT2/ GT2 RS !