Porsche Boxster Cayman 982 GTS

Attendue depuis quelque temps par les passionnés de la marque, la version GTS des Boxster et Cayman est synonyme à la fois de performances, de luxe et de style. La version GTS, qu’il s’agisse d’une 911 ou d’une 718, est toujours le parfait compromis entre agrément de conduite sur route et performances sur circuit. Cette version mérite-t-elle vraiment que l’on s’intéresse à elle ?

Des 718 GTS au style affirmé

Dès le premier coup d’œil, les Porsche 718 Boxster et Cayman GTS se reconnaissent. Ces versions disposent d’une esthétique propre. Notons tout d’abord la robe rouge Carmin, réutilisée pour chaque présentation d’un modèle siglé GTS chez Porsche. Cette teinte n’est bien sûr, pas exhaustive puisque tous les autres coloris peuvent être choisis.

Porsche Boxster Cayman 982 GTS

Les jantes à cinq doubles branches de 20 pouces sont désormais peintes en noir, avec un écusson Porsche coloré au centre. Les optiques accueillent un fond noir tandis que les sigles arrière (et les éventuels sur les bas de portes) sont aussi de couleur noire. Une belle unité d’ensemble.

Publicité

Si l’on compare la précédente génération de Porsche Boxster et Cayman (type 981), ces nouveaux modèles (type 982) peuvent paraître plus sages, même en version GTS. La raison, c’est un bouclier avant qui intègre les nouveaux codes stylistiques de la marque, avec une bouche étirée, des jeux de texture et un style relativement agressif, sans tomber dans l’exubérance. Un savant dosage que Porsche maîtrise tel un virtuose.

Le Flat-6 s’efface…

Ceux qui espéraient encore le retour du six-cylindres à plat sous le capot des 718 GTS seront déçus. Nous retrouvons en effet le quatre cylindres turbo développant 365 chevaux. La cylindrée portée à 2.5 litres demeure. La puissance gagne ainsi 15 chevaux, par rapport à une version S, grâce à un nouveau conduit d’admission, et un turbo plus imposant. Le couple maximal grimpe à 430 Nm, offrant une poussée maximale constante entre 1 900 et 5 000 tr/m.

Porsche Boxster Cayman 982 GTS

La boîte manuelle est toujours proposée de série, bien qu’il soit possible d’opter pour la transmission PDK, moyennant un surcoût de 2 850 €.

En termes de performances, prenons l’exemple du Cayman GTS. Par rapport à la version S, les 15 chevaux supplémentaires ne permettent pas d’améliorer significativement l’épreuve du 0 à 100 km/h, qui conserve son très bon 4,6 secondes. Les reprises s’améliorent, tout comme la vitesse de pointe. Parallèlement, la consommation en cycle mixte grimpe de 8,1 à 9,0 litres pour 100 kilomètres parcourus.

Porsche Boxster Cayman 982 GTS

Un cockpit sportif mais raffiné

Si les 718 Boxster et Cayman GTS vous intéressent, l’esthétique peut être une explication. Il y a probablement aussi cette augmentation de puissance, bien qu’assez légère. Il y a très certainement la finition de l’habitacle. En effet, en accédant à bord d’un 718 GTS, nous y découvrons deux élégants semi-baquets dont l’assise est recouverte d’alcantara, avec des parties en cuir surpiqué rouge. Ces mêmes surpiqûres se retrouvent sur les contreportes et le tableau de bord.

Porsche Boxster Cayman 982 GTS

L’ambiance sportive se poursuit dans les détails avec un habillage carbone au-dessus de la boîte à gants et un fond de compteur en rouge. Le logo GTS est brodé finement (toujours en rouge) sur les appuie-têtes, tandis que les ceintures de sécurité passent elles aussi en rouge.

Il en découle une ambiance sportive et chic, avec des jeux de matériaux flatteurs tant à l’œil qu’au toucher. Indéniablement, c’est une réussite : l’ambiance à bord ne souffre d’aucun reproche, Porsche a bien fait les choses.

Des améliorations plus profondes qu’en apparence

Pour rendre le comportement plus sportif, les Porsche 718 Cayman et Boxster GTS enrichissent leur équipement. Le PTV (Porsche Torque Vectoring) est inclut de série, qui un blocage mécanique du différentiel arrière. Le PASM (Porsche Active Suspension Management) est aussi offert, abaissant la voiture de 10 millimètres. L’échappement sport, avec sorties de couleur noire, améliore le rendu sonore.

Porsche Boxster Cayman 982 GTS

Le Pack Chrono Sport est aussi intégré, avec la possibilité de sélectionner parmi quatre modes de conduite, des plus sages, au plus redoutable Sport +. Grâce à l’application PTPA (Porsche Track Precision App), il est même possible d’exporter sur son smartphone ses temps sur pistes et toutes les données de conduite imaginables.

Dès 78 830 €

Déjà disponibles à la vente, le 718 Cayman GTS s’affiche à partir de 78 830 €, tandis que le 718 Boxster GTS s’échange contre un chèque de 80 870 €. Par rapport à une version S, la GTS demande un effort de 11 000 €. Une somme non négligeable mais à mettre en parallèle à l’équipement plus riche de la version GTS, à ses 15 chevaux supplémentaires, à son comportement plus sportif et à son habitacle plein de caractère.