Guide achat Porsche 911 2.0-l-1965-1969 Equipement intérieur 01

Tout au long de ce dernier opus consacré aux 911 2.0, nous allons constater qu’entre sa présentation au salon de Paris sous le nom 901, devenue ensuite 911 et ce, jusqu’au millésime 1969, les versions 2.0 vont voir leur équipement évoluer de manière importante, même si dès le départ celui-ci est déjà plus que correct. De plus, l’agrément et le confort pourront être améliorés grâce à une liste d’options…qui n’aura rien à envier à celle offerte sur les 991 aujourd’hui !

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 02

A consulter également :

SOMMAIRE DE NOTRE GUIDE DES PORSCHE GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Les boîtes de vitesses mécaniques GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Quels amortisseurs choisir ? GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : quelles barres de torsion et antiroulis choisir ? GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : leur système de freinage

Équipements intérieurs des Porsche 911 2.0 – Prototype présenté en 1963

Si la forme de la carrosserie de la 901est bien différente de celle de la 356, au contraire la présentation intérieure est très proche de celle des 356 , avec le bas du tableau de bord peint, un volant identique ainsi que les sièges sans oublier la poignée de maintien fixée sur le montant de porte passager et le levier de changement de vitesses identique à celui des 356 également. L’assise des sièges est de type pied-de-poule avec un entourage en simili cuir.

Publicité

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 03

Sur la contre-porte, on trouve en haut le bouton de verrouillage de la portière, un accoudoir qui cache le mécanisme d’ouverture de la porte et un vide-poche souple courant tout le long de celle-ci.. La manivelle de lèvre vitre dont la branche est chromée est également de forme proche de celle de la 356.

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 04

Le tableau de bord est très proche des 356 avec deux cadrans comportant les jauges et témoins usuels avec une écriture en lettres verte. Ainsi à gauche, le compteur est gradué jusqu’à 240 km/h avec en bas la jauge à essence avec à la droite de celle-ci un témoin qui s’allume lorsqu’il reste environ six litres dans le réservoir. Le compte tours gradué jusqu’à 8000 tr/mn comporte la zone rouge à partir de 6500 tr/mn. En bas de celui-ci on trouve à gauche la température d’huile graduée en zone et à droite la pression d’huile.

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 05

Équipements intérieurs des Porsche 911 2.0 – Millésimes 1965/1966 – Série 0

Sur les 82 exemplaires de 901 commercialisés, puis sur les 911 de ces premiers millésimes, la présentation a évolué. Le tableau de bord caractéristique avec ses cinq cadrans à lettres vertes et entourage chromé saute aux yeux. À gauche le premier cadran comporte la jauge à essence et la jauge à huile, le suivant la température et la pression d’huile, au centre le compte-tours (zone rouge à 6800 tr/mn), suivent le compteur de vitesse puis la montre. À l’époque le placage bois est de mode et se retrouve un peu partout. Noter le sigle 911 lettré en italiques à droite sur le placage bois.

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 07

Le volant est recouvert de bois de série, fait 400 mm de diamètre et comporte quatre branches peintes en noir au départ, mais très vite sont recouvertes de plastique ou de caoutchouc dur.

Quitter le volant d’une main pour klaxonner en appuyant sur le centre du volant n’est pas satisfaisant. Pour remédier à cela, à partir fin 1965 une commande du klaxon atteignable avec les doigts dite « papillon » est proposée en option.

Guide d'achat Porsche 911 2.0 l de 1965 à 1969 - Equipement intérieur 08

Sur le millésime 1965 l’entourage de la serrure de la clé de contact est entouré de cuivre alors que courant le millésime 1966 pour éviter de rayer le placage bois, la cuivre est remplacé par du plastique et la surface élargie.

montage support demarreur Porsche 911 2.0l

Les contre-portes ont des vide-poches souples avec un simple accoudoir côté conducteur (équipé d’un bouton poussoir pour ouvrir la porte) alors que côté passager une poignée supplémentaire pour fermer la porte est présente. Noter les manivelles de vitres ajourées.

portiere porsche 911 2.0 1965-1969

Côté sièges, ceux-ci sont de série sont recouverts de vinyle, mais dès le début de la production un tissu pied-de-coq, comme le cuir sont proposés en option. Les supports des sièges sont chromés et comportent un réglage de l’assise en inclinaison et en longueur. Seul le siège passager comporte un blocage de l’inclinaison évitant au dossier de se rabattre vers l’avant lors des freinages. À l’arrière l’espace de ces premières 911 accordé aux passagers est relativement spacieux avec une sorte de coque pour bien encadrer le fessier de chacun. Leurs dossiers se rabattent et deviennent un espace de rangement. Pour mémoire, il faut savoir que la société Reutter aurait dû fabriquer ces sièges, car celle-ci fournissait les carrosseries et les sièges des 356 depuis 1951. Cependant vu les énormes investissements nécessités par le lancement de la 901, la famille préféra vendre sa carrosserie de Zuffenhausen à Porsche en 1963.

Sur option les sièges peuvent recevoir des appuie-têtes qui sont fixés comme sur la 356, derrière le dossier de ceux-ci. :

Appuie tête Porsche 911 1965-1969

La firme va par contre continuer à produire des sièges sport pour Porsche. Dans un premier temps ces sièges (proposés en option) se nomment « Ferrari » et ressemblent fortement à ceux qui équipaient le Speedster 356. Ils n’ont pas d’appuie-tête et ne sont pas inclinables. Leur production s’arrête en fin de millésime 1966. En parallèle pour le millésime 1966 Reuter lance son siège baquet Recaro, plus confortable, avec appuie-tête intégré et non réglable également en inclinaison. Très précurseur pour la sécurité, l’usine propose trois types de ceintures : ventrale, diagonale et les deux.

ceintures sécurité Porsche-911 2l 1965-1969

Dans le catalogue publicitaire de la 901 il était déjà proposé un pack bagages (photo ci-dessous à gauche), alors évidemment on retrouve cette proposition sur ces premiers millésimes, proposition qui perdure sur les 991 aujourd’hui !

pack bagage Porsche 911 Classic 2l 1965 1969 01

Ces bagages sont en cuir, matière souple écossaise ou en plastique dur.

pack bagage Porsche 911 Classic 2l 1965 1969 02

Dans le coffre, la roue de secours est placée devant le réservoir d’essence et sert de protection en cas de choc. Devant celle-ci une trousse de dépannage pouvant être assortie au pack bagage est fournie.

trousse outils roue de secour Porsche 911 Classic 2l 1965-1969

Si pour obtenir de l’air frais une tirette horizontale placée sur le tableau de bord existe, côté chauffage, par conception des moteurs à refroidissement par air celui-ci dépend du régime moteur : plus le régime est élevé plus il y a de chauffage avec un débit réglé par une manette située devant le levier de changement de vitesse. Mais au ralenti, pratiquement rien ne vient par les bouches situées sur les seuils de portes prévues à cet effet où l’air chaud provient d’un mélangeur situé après les échangeurs montés sur les échappements.

chauffage-porsche-911-de-1965-1966

Alors, l’usine ajoute de série sur ces premiers millésimes un système à essence fabriqué par la société Eberspächer dit Webmasto. Ce système est installé juste derrière le réservoir à essence, ce qui entraînera quelques soucis sur certains modèles qui prendront feu.  Afin d’avoir plus de puissance d’arrivée d’air chaud un ventilateur électrique supplémentaire est proposé également en option. Sur les modèles 1965 les tapis sont en caoutchouc alors qu’en 1966 les tapis sont de série en Perlon, matière moins noble. Dans les deux cas on peut sur option obtenir des tapis en velours.

motometer témoin température extérieur Porsche 911 1965-1969Pour terminer sur les 911 2.0 millésimes 1965/1966, notons la rare option proposée à l’époque chez les autres marques de voiture, à savoir la température extérieure. Enfin un choix d’autoradios de marque Becker et Blaupunkt peut agrémenter l’ambiance…

Sur ces premiers millésimes, les boutons de commande des différentes fonctions sont identiques à ceux des 356, leur emplacement et leur revêtement selon les pays de destination et leurs modifications évoluent en cours de millésimes et (ou) sont placés différemment selon le pays de destination de la 911. Un certain nombre d’emplacements sont bouchés par des protections lorsque des options n’ont pas été retenues.

Équipements intérieurs des Porsche 911 2.0 – Millésime 1967- Série 0

porsche 911 2l mllésime 1967

Point le plus marquant du millésime 1967 est que le placage bois du tableau de bord disparaît au profit d’un revêtement en vinyle à motif tressé sur les modèles S, les autres modèles bénéficiant d’une finition en aluminium brossé. Sur le cadran de gauche, l’indication du niveau d’huile devient une option sur le modèle de base alors que la zone rouge du compte tours débute à 7200 tr/mn, la graduation maximale restant fixée à 8000 tr/mn. Au sujet de ces graduations du compte tours, la zone rouge sera graduée différemment selon la puissance moteur. Le volant de série (de diamètre plus petit) est recouvert de plastique sur les modèles de base alors que sur la 911 S il est recouvert de cuir. Pour ceux qui souhaitent une position de conduite bien adaptée à leur morphologie, une option moyeu allongé apparaît comme une rehausse du siège conducteur de 20 mm.

intérieur Porsche 911 2l 1965-1969

Les déflecteurs de vitres ouvrants ainsi que l’entrebâillement des custodes apparus dès le premier millésime sont toujours présents . alors qu’un nouvel équipement apparaît en option et bien utile dans l’habitacle qui s’embue très vite : un dégivrage électrique de la lunette arrière.

deflecteurs de vitres ouvrants Porsche 911 1967

sieges option recaro Porsche 911 2l 1967Les sièges de série ne sont pas modifiés, mais l’option Recaro est toujours présente.

Notez également que les manivelles des vitres sont dorénavant pleines et non ajourées.

 

 

 

 

, Mais une nouveauté importante, pour notamment satisfaire le marché américain, apparaît : la climatisation.

SYSTEME CLIMATISATION-PORSCHE 911 CLASSIC 1967

Si les sièges du nouveau modèle Targa distribué à partir de ce millésime ont des dossiers plus bas, on peut pour celui-ci obtenir sur option le remplacement des sièges arrière par une tablette sous laquelle deux petits coffres fermant à clé sont aménagés. Option qui perdurera sur les millésimes suivants.

option 2 coffres porsche 911 Targa 1967

Équipements intérieurs des Porsche 911 2.0 – Millésime 1968- Série A

Porsche 911 millésime 1968 équipements intérieurs

Commençons par le tableau de bord qui peut être choisi en deux aspects différents, le premier proche des modèles 68 avec le bas de celui-ci de la couleur de l’intérieur sur demande spéciale comme sur notre exemple. Noter que les inscriptions des instruments deviennent blanches alors que l’ entourage de ceux-ci n’est plus d’aspect chromé, mais en plastique noir. Le tour du volant est recouvert de cuir et l’ensemble des boutons de commande de diverses fonctions est recouvert de caoutchouc.

intérieur porsche 911 1968

Version aspect alu brossé qui n’est pas disponible sur le modèle S.

interieur-alu-brosse-porsche-911-millesime-1968

Contrairement aux millésimes précédents où la pochette des contre-portes était souple et remplissait l’ensemble de celles-ci, pour ce millésime le vide-poche est plus petit et devient rigide. Noter les nouvelles manivelles de lève-vitres recouvertes de plastique noir.

intérieur portière porsche 911 1968

Le rétroviseur qui était jusqu’en 1967 fixé par trois vis au plafond non satisfaisant pour la sécurité est cette fois fixé autrement de manière à se détacher en cas de choc. , Lorsque l’option appuie-têtes est retenue, une nouvelle fixation de ceux-ci apparaît avec des ferrures intégrées dans le dossier des sièges, ils sont alors réglables en hauteur et inclinaison.

L’option Recaro étant par ailleurs toujours disponible :

option siège Recaro Porsche 911 Millesime 1968

Le levier de commande du chauffage est transféré de devant la commande de frein à main à la droite de celui-ci et la bouche d’arrivée du bon air chaud passe du seuil de porte au-dessous du tableau de bord. À gauche, l’accélérateur à main situé auparavant sur le tableau de bord passe à la gauche de la même commande.

Équipements intérieurs des Porsche 911 2.0 – Millésime 1969- Série B

porsche 911 millésime 1969

Ci-dessus, on voit que les déflecteurs des vitres deviennent fixes sur les coupés (ils restent ouvrants sur les Targa). Grosse modification au niveau du volant qui a un « cerceau » plus gros en diamètre alors qu’au centre une protection en plastique en cas de choc apparaît. Le cuir est de rigueur sur les versions E et S alors que sur la T il reste une option alors que la version bois n’est plus proposée.

interieur porsche 911 2l de 1969

L’aspect tissé du tableau de bord est généralisé sur toutes les versions, l’aluminium brossé disparaît.

tableau-de-bord-tisse-porsche-911-2l-1969

Les boutons de commande de différentes fonctions sont recouverts de caoutchouc sur toutes les versions alors que la commande ventilation et de chauffage est placée au centre de la planche de bord. Pour les clients qui retiennent l’option lunette arrière dégivrante, celle-ci a désormais des fils chauffants horizontaux alors que depuis son lancement le système avait des fils verticaux.

bouton planche de bord porsche 911 2l 1969

Cette nouvelle disposition des manettes de chauffage entraîne le déplacement du cendrier sous le tableau de bord :

cendrier tableau de bord porsche 911 2l 1969

Les contre-portes sont modifiées avec un nouvel accoudoir intégrant la manette d’ouverture des portes alors que dessous celui-ci est installé un vide-poche basculant.

portière garniture fermeture Porsche 911 1969

Le rétroviseur intérieur est maintenant collé sur le pare-brise, ainsi en cas de choc il ; n’est plus un danger pour les deux passagers avant.

Références des options des équipements

Nous vous invitons, afin que vous puissiez trouver toutes les références options d’équipements, les couleurs intérieures des revêtements et des sièges, ainsi que leurs textures proposées sur l’ensemble des modèles 2.0, de vous reporter à notre guide technique du site qui les a toutes répertoriées.

Notre Choix

En se tenant aux finitions et équipements de ces modèles 2.0, je choisirais un modèle 1966 pour le charme de son volant et de son tableau de bord en bois avec les lettres vertes du tableau de bord. Côté sièges je chercherais un modèle ayant l’option Recaro dont les baquets mes semblent indispensables afin de ne pas glisser dans les virages sans oublier que pour la sécurité le volant équipé de l’option « papillon » pour le klaxon me semble impérative.

Nous sommes arrivés au bout de l’examen des modèles 2.0…enfin presque, car les plus « limiers » d’entre vous ont remarqué que nous n’avons pas étudié la 911 R ; mais patience, car comme pour tous les guides d’achat qui vont suivre, un dossier spécial relatif aux modèles plus destinés à la course sera effectué en temps voulu !