photo porsche boxster vandalisee

La manifestation du 1er mai, c’est un grand rituel à Paris. Cette année, entre 30 et 80 000 personnes ont arpenté les rues de la capitale pour la Fête du Travail. Vers 18 heures, un Porsche Boxster de dernière génération quitte le boulevard Beaumarchais… Entièrement recouvert de stickers. Mais que s’est-il passé ?

Un Boxster recouvert d’autocollants

En passant par le boulevard Beaumarchais, à cheval sur les 3, 4 et 11èmes arrondissements, les manifestants sont tombés nez à calandre sur une rutilante Porsche Boxster de dernière génération, habillée du profond Noir Intense. Heureusement pour son propriétaire, le sort réservé à ce roadster sera nettement moins crispant que la malheureuse 911 type 996 incendiée à Nantes l’année passée. Ce Boxster a été recouvert d’autocollants : sigle, ailes, capot, capote, rétroviseur et même plaque d’immatriculation : aucune zone n’a été épargnée. Les manifestants s’y sont donnés à cœur joie : chacun y apposant des stickers à l’effigie de son organisation, syndicat ou même travail.

Une belle collection de stickers

photo porsche boxster vandaliseeEn tout, ce sont plusieurs centaines d’autocollants en tout genres qui ont été disposés sur le malheureux Boxster. En se stationnant au mauvais endroit, son propriétaire a rapidement du regretter son choix de place de parking. Si la carrosserie n’a pas souffert, plusieurs heures de nettoyage ont du être nécessaires pour venir à bout des traces de colle, difficiles à retirer. Une personne a immortalisé la scène du départ de la Porsche Boxster : son propriétaire affichant un doigt d’honneur à l’objectif. Il y a de quoi être énervé…

 

Publicité