À consulter également :




Préambule

La fin des années 1970 est une période où la 911 est programmée pour disparaître car les décideurs de la marque à cette époque veulent développer les Porsche à moteur avant qui ont été lancées en 1976 pour la 924 et en 1977 pour la 928. Cependant la clientèle est très attachée à la 911 et heureusement certains responsables de l’usine également. Nous sommes à une période charnière et la 911 va essuyer quelques tempêtes dont on sait aujourd’hui qu’elle sortira vainqueur ! Cependant afin de ne pas concurrencer la 928 la puissance des moteurs atmosphériques va diminuer dans un premier temps, pour retrouver quelques couleurs au millésime 1983. En effet le moteur 2.7l disparaît, seul subsiste le 3.0l. De son côté la 911 Turbo va évoluer en passant de 3.0l à 3.3l, mais il faut dire que cette montée en gamme était déjà programmée au bureau d’études et qu’il fallait en amortir les coûts. Alors examinons l’évolution de ces moteurs qui ont certaines particularités intéressantes.

Moteurs 3.0L des Porsche 911 Millésimes 1978 Série K et 1979 Série L.

911 sc Targa rouille

La cylindrée du moteur est la même que celle du moteur équipant la Carrera 3.0l précédente, soit 2994 cm3. Cependant il subit un certain nombre de modifications améliorant sa robustesse alors que d’autres entraînent une diminution de sa puissance. Pour la robustesse le carter moteur est coulé en aluminium à la place du magnésium, le vilebrequin est nouveau, plus gros avec des coussinets de paliers et de bielles adaptés à celui-ci. Les patins de guidage des chaînes de distribution sont plus longs afin de réduire leur bruit de fonctionnement. Les autres pièces du moteur sont les mêmes que ceux du 3.0l Carrera, dont les arbres à cames. Le taux de compression est de 8,5 : 1 permettant l’utilisation d’essence à faible indice d’octane. L’allumage « archaïque » par « vis platinées » est remplacé par un allumage entièrement électronique. Pour le refroidissement, la turbine retrouve les 11 pales, mais avec un diamètre de 226 mm (245 mm sur les 2.4l). Celle-ci n’est autre que le modèle monté sur les 911 RSR de course. Comme sur les versions 5 pales, elle tourne à 1.8 fois le régime de rotation du vilebrequin. Ainsi, à 6000 tr/mn le débit d’air passe de 1265 litres par seconde à 1380 litres d’air par seconde ; on voit tout de suite le bénéfice pour le refroidissement. De plus pour satisfaire aux nouvelles normes antipollution, une pompe à air commandée par une courroie trapézoïdale reliée au moyeu de la turbine de refroidissement est ajoutée pour tous les marchés. Son débit est contrôlé par un clapet de dérivation qui envoie l’air dans l’atmosphère lorsque la dépression dans l’admission est faible. Une conduite en T part de la pompe et distribue sur chaque banc de cylindres l’air destiné à les refroidir. De plus un filtre à air de la pompe est ajouté.

C’est lors du millésime 1978 que cette cylindrée est introduite sur le « Nouveau Continent ». Cependant les moteurs de sont pas réglés de la même manière, et les systèmes antipollution plus sévères (idem aux 2.7l étudiés dans le dossier précédent) font que le couple est différent. Donc pour le « Reste du Monde », le calage des arbres à cames été avancé de 6° par rapport de la rotation du vilebrequin, diminuant ainsi la puissance tout en améliorant le couple. L’embrayage reçoit un moyeu amortisseur en caoutchouc.

Publicité

Toutes ces modifications font que le moteur de type 930/03 pour les boites de vitesses mécaniques et 930/13 pour les boites de vitesses sportomatic développe 180 cv Din à 5500 tr/mn avec un couple de 265 Nm à 4200 tr/mn. Soit 20 cv de moins à un régime de 700 tr/mn inférieur et 10 Nm de plus que le 3.0l Carrera. Le régime maxi étant fixé à 6250 tr/mn au lieu de 6600 tr/mn pour le 3.0l Carrera. On voit tout de suite qu’avec ces caractéristiques le moteur va être bien moins vivant que celui de la Carrera 3.0l, ce qui se confirmera à l’utilisation !

Pour le « Nouveau Continent » et le Japon, le calage est identique au moteur 3.0l Carrera, et ainsi le couple n’est que de 237 Nm à 5500 tr/mn. Le type moteur des boites de vitesses mécaniques est 930/04 pour le « Nouveau Continent », 930/05 pour le Japon et 930/06 pour la Californie. Le type pour les boites sportomatic est 930/14 pour le « Nouveau Continent » et 930/15 pour le Japon. Si la puissance officielle annoncée pour ces pays est 180 cv Din, en fait avec leurs normes antipollution plu sévères on est en réalité à 175 cv Din.

Fiches techniques moteurs 3.0L 1978 Série K

MODELE CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
911 Méca rest/monde 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/03 6380001 à 6384011
911 Sporto rest/monde 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/13 6389001 à 6384011
911 Méca USA 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/04 6280001 à 6282800
911 Sporto USA 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/14 6289001 à …………..
911 Méca Californie 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/06 6580001 à 6582451
911 Méca Japon 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/05 6180001 à 6180258
911 Sporto Japon 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/15 6189001 à 6189074

Moteurs 3.0L des Porsche 911 Millésime 1979 Série L.

photo 4 911 sc targa bordeaux

Il n’y a aucune modification importante sur les moteurs de ce millésime. Pour le « Nouveau Continent » la version à boite sportomatic n’est plus une option, mais peut être obtenue sur commande spéciale.

Fiches techniques moteurs 3.0L 1979 Série L

MODELE CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
911 Méca rest/monde 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/03 6390001 à 6394978
911 Sporto rest/monde 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/13 6399001 à 6399257
911 Méca USA 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/04 6290001 à 6292358
911 Sporto USA 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/14 Sur commande spéciale
911 Méca Californie 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/06 6590001 à 6591646
911 Méca Japon 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/05 6190001 à 6190293
911 Sporto Japon 2994 cm3 175 cv à 5500 tr/mn 237 Nm à 4200 tr/mn 930/15 6199001 à 6199110

Moteurs 3.0L des Porsche 911 Millésime 1980 Série A.

Les normes de pollution sont de plus en plus sévères, particulièrement au Japon et sur le « Nouveau Continent » et les moteurs vont subir de nouvelles modifications.

D’abord, leur taux de compression passe à 8,6 : 1 obligeant l’utilisation d’essence à indice d’octane minimum de 91. Ensuite la turbine de 226 mm est remplacée par une turbine de 245 mm avec un régime de rotation diminué puisqu’il passe de 1,8 à 1,68 fois le régime de rotation du vilebrequin. Ce nouveau montage permet de passer de 1380 à 1500 litres à la seconde le volume d’air aspiré à 6000 tr/mn. Un radiateur d’huile remplace le serpentin dans l’aile avant droite. Enfin les cache soupapes reçoivent des nervures longitudinales, destinées à réduire les vibrations.

Par ailleurs, une des fragilités du moteur est le bras des tendeurs de chaînes. En effet ceux-ci se grippent parfois sur leur axe entraînant une diminution de la tension des tendeurs pouvant entraîner une casse du moteur la distribution se décalant. Alors un nouveau bras est créé avec l’apport d’une double bague plus large, ce qui améliore la fiabilité sans pour autant régler le problème définitivement qui le sera plus tard sur le moteur 3.2l. Au final dans sa version « Reste du Monde » de type 930/09 pour les versions à boite mécanique (930/19 pour les versions à boite sportomatic) il développe 188 cv à 5500 tr/mn pour un couple inchangé de 265 Nm à 4200 tr/mn. Au volant on ne ressent pas de différence. On se demande même si en fait ce moteur ne faisait déjà pas 188 cv sur les millésimes 1978 et 1979, la puissance de 180 cv annoncée étant pour ne pas faire d’ombre à la 928 qui ne faisait que 240 cv dans sa première version avec une cylindrée de 4474 cm3. Aujourd’hui de nombreux moteurs ont vu la pompe à air supprimée afin de gagner un peu de puissance.

photo 5 911 sc turbine et compresseur de clim

De son côté la version du « Nouveau Continent » de type 930/07 (la version sportomatic n’existe plus) comporte un pot catalytique avec une sonde lambda qui mesure précisément l’oxygène de l’échappement et agit sur l’injection en fonction de la charge demandée au moteur par l’accélérateur. De plus une une commande à dépression retarde à pleine charge le point d’allumage réduisant les émissions polluantes. Le Japon reçoit ce moteur, qui, avec de très légères modifications devient de type 930/08 (la version sportomatic n’existe plus). Pour ces deux types moteurs dont le taux de compression est porté à 9,3 : 1 la puissance est de 180 cv à 5500 tr/mn avec un couple de 244 Nm à 4200 tr/mn, soit 5cv et 7 Nm de couple en plus que les moteurs 1978/1979 (175cv et 237 Nm auparavant).

Fiches techniques moteurs 3.0L 1980 Série A

MODELE CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
911 Méca rest/monde 2994 cm3 188 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/09 6300001 à 6304564
911 Sporto rest/monde 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 265 Nm à 4200 tr/mn 930/19 6309001 à 6309054
911 Méca nouveau continent 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/07 6400001 à 6404284
911 Méca Japon 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/08 6308001 à 6308277

Moteurs 3.0L des Porsche 911 Millésimes 1981 Série B, 1982 Série C et 1983 Série D

photo 6 911 sc coupe rouge

Avec un nouveau personnage à la tête de la firme depuis 1981, Peter Schutz, la 911 est relancée avec d’abord un moteur qui retrouve un certain prestige pour le « Reste du Monde ». Si le système d’injection K-Jetronic est conservé avec quelques améliorations comme les conduites rigides du carburant, et un nouvel injecteur de départ à froid, le moteur subit un certain nombre de modifications permettant à la fois d’augmenter la puissance et de diminuer la consommation. D’abord le taux de compression passe de 8,6 : 1 à 9,8 : 1 (essence super 98 obligatoire) et les pistons ont une nouvelle forme permettant une augmentation de la turbulence de l’air aspiré et une combustion efficace.

photo 7 conduites carburant rigides 911 sc 81

Pour améliorer la vivacité du moteur à monter dans les tours, les diagrammes de distribution du moteur 3.0l Carrera sont repris. Avec tous ces éléments le moteur de type 930/10 (il n’y a pas de version en boite sportomatic qui a disparu, peu demandée) la puissance passe de 188 cv à 204 cv à 5900 tr/mn, le couple restant pratiquement inchangé avec 267 Nm au régime plus élevé de 4300 tr/mn. Ainsi on n’est pas loin des performances du moteur 3.0l Carrera.

Pour le « Nouveau Continent » et le Japon, les moteurs du millésime 1980 sont conservés alors qu’ils adoptent l’injection des modèles du reste du monde. Leur type devient 930/16 et 930/17 respectivement.

Pour les millésimes 1982 et 1983, pas de modifications notoires, à, part pour les pignons d’arbres à cames, désormais fixés par des vis au lieu de boulons et une modification du capteur d’oxygène pour les modèles catalysés. Sur les derniers moteurs du millésime 1983, le bloc moteur est remplacé par celui qui sera monté sur le futur 3.2l (il a les mêmes références usine) visible de l’extérieur par le fait que le bouchon de vidange d’huile n’est plus sous celui-ci mais sur le côté.

bouchons de vidange moteur sc 82 et sc 83

Fiches techniques moteurs 3.0L 1981 Série B

MODELE CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
MILLESIME 1981 SERIE A
911 rest/monde 2994 cm3 204 cv à 5900 tr/mn 267 Nm à 4300 tr/mn 930/10 6310001 à 6314893
911 nouveau continent 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/16 6410001 à 6412983
911 Japon 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/17 6318001 à 6318152
MILLESIME 1982 SERIE B
MODELE CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
911 rest/monde 2994 cm3 204 cv à 5900 tr/mn 267 Nm à 4300 tr/mn 930/10 63C0001 à 63C5010
911 nouveau continent 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/16 64C0001 à 64C4833
911 Japon 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/17 63C8001 à 63C8140
MILLESIME 1983 SERIE D
911 rest/monde 2994 cm3 204 cv à 5900 tr/mn 267 Nm à 4300 tr/mn 930/10 63D0001 à 63D6540
911 nouveau continent 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/16 64D0001 à 64D5651
911 Japon 2994 cm3 180 cv à 5500 tr/mn 244 Nm à 4200 tr/mn 930/17 63D8001 à 63D8177

Moteurs 3.3L Turbo des Porsche 911 Millésimes 1978 Série K, 1979 Série L et 1980 Catégorie A

A partir du millésime 1978, la 911 Turbo voit son moteur évoluer en cylindrée puisque celle-ci passe de 2994 cm3 à 3298 cm3. La course passe à 74,4 mm et la course à 95 mm avec une augmentation de la taille des paliers et des portées de bielles alors qu’il n’y a plus de joints de culasses. Un échangeur air/air est ajouté sous le spoiler arrière (qui a une nouvelle forme). Celui-ci permet une diminution de la température de l’air d’admission de 60°améliorant le rendement du compresseur et du moteur, ce qui a permis de porter le taux de compression de 6,5 : 1 à 7 : 1. Le moteur reçoit également la fameuse pompe à air destinée à diminuer la pollution. Bien évidemment le vilebrequin est renforcé alors que la turbine de refroidissement à 11 pales fait un diamètre de 245 mm et tourne à 1,8 fois la vitesse de rotation du vilebrequin. La pompe à huile est plus grande avec les pignons à la taille augmentée. Un embrayage renforcé est adopté vu la puissance d’une part et aussi avec un nouveau diaphragme afin de supprimer le grognement de la 4ème vitesse à bas régime. Le moteur qui recule de 30 mm dans la caisse voit son poids passer de 207 kg à 230 kg. Au final le moteur de type 930/60 pour le « Reste du Monde » développe 300 cv à 5500 tr/mn avec un couple de 412 Nm à 4000 tr/mn, le régime maximum étant de 6800 tr/mn.

photo 10 echangeur 3.3 79

Pour ces premiers millésimes l’échappement est à simple sortie à gauche.

photo 11 echappement 911 trubo 78 et 79

Pour le « Nouveau Continent » (type 930/61), la Californie (type 930/63) et le Japon (type 930/62), les ajouts techniques permettant de diminuer la pollution comme le réacteur thermique et le système de recirculation des gaz spécifique avec en plus pour la Californie une commande à dépression retardant à pleine charge le point d’allumage, font que la puissance descend à 265 cv à 5500 tr/mn avec un couple de 395 Nm à 4000 tr/mn. Lors du millésime 1980 pour le reste du monde le système d’échappement devient double permettant une diminution du niveau sonore de 82 dBA à 79 dBA. Par ailleurs le radiateur d’huile adopte des tubes en laiton. Vu les contraintes de plus en plus sévères de leurs pays, les Turbo ne sont plus importées sur le « Nouveau Continent » et la Californie.

Fiches techniques moteurs 3.3L Turbo 1978 Série K, 1979 Série L et 1980 Catégorie A


MODELE
CYLINDREE PUISSANCE COUPLE
TYPE
NUMEROS MOTEURS
MILLESIME 1978 SERIE K
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 6780001 à 6780745
911 Turbo nouveau continent 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/61 6880001 à 6880305
911 Turbo Californie 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/63 6881001 à 6881187
911 Turbo Japon 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/62 6782001 à 6782070
MILLESIME 1979 SERIE L
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 6790001 à ………
911 Turbo nouveau continent 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/64 6890001 à ………
911 Turbo Californie 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/63 6891001 à ……..
911 Turbo Japon 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/65 6791001 à……..
MILLESIME 1980 CATEGORIE A
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 670001 à ………
911 Turbo Japon 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 395 Nm à 4000 tr/mn 930/65 6708001 à……..

Moteurs 3.3L Turbo des Porsche 911 Millésimes1981 Catégorie B, 1982 Catégorie C et 1983 Catégorie D

Pour les millésimes 1981 et 1982, pas de modifications techniques importantes à part une augmentation de la puissance de l’alternateur qui passe à 1150 w. La 911 Turbo est de nouveau importée au Canada dans sa version de type 930/60 à partir de 1981. Par contre elle n’est plus importée au Japon.

Pour le millésime 1983, l’échappement est nouveau avec des sorties doubles placées du côté gauche alors que l’injection possède un nouveau régulateur de réchauffage ainsi qu’un nouveau distributeur d’allumage à double commande d’avance/retard par dépression. Le type moteur devient le 930/66 dont la puissance ne bouge pas alors que le couple passe à 432 Nm à 4000 tr/mn. Le Canada bénéficie également de ce nouveau type moteur.

Fiches techniques moteurs 3.3L Turbo 1981 Catégorie B, 1982 Catégorie C, 1983 Catégorie D


MODELE
CYLINDREE PUISSANCE COUPLE TYPE NUMEROS MOTEURS
MILLESIME 1981 CATEGORIE B
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 6710001 à ………..
911 Turbo  Canada 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 6710001 à…..…….
MILLESIME 1982 CATEGORIE C
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 67C0001 à ………
911 Turbo Canada 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 412 Nm à 4000 tr/mn 930/60 67C0001 à..……..
MILLESIME 1983 CATEGORIE D
911 Turbo rest/monde 3298 cm3 300 cv à 5500 tr/mn 432 Nm à 4000 tr/mn 930/66 67D0001 à ………
911 Turbo Canada 3298 cm3 265 cv à 5500 tr/mn 432 Nm à 4000 tr/mn 930/66 67D0001 à………..

Notre choix

Par rapport à toutes les versions de moteurs atmosphériques, côté 3.0l je retiendrais le modèle 1980 « Reste du Monde » de 188 cv pour sa rareté qui en fait un collector aujourd’hui. Pour la Turbo je choisirais le millésime 1983 car son moteur est optimisé avec toutes les possibilités techniques de l’époque.

Notre prochain article abordera les types de boites de vitesses mécaniques équipant l’ensemble de ces modèles 911 3.0l et 3.3l Turbo.