porsche panamera e-hybrid Turbo S

Porsche a profité du salon de Genève pour dévoiler une Panamera hors normes. Imaginez… 680 chevaux, une consommation inférieure à 3 L/100 km et un 0 à 100 km/h en 3,4 secondes. Un rêve ? Non. La Panamera Turbo S passe à l’hybridation. Un pari osé qui fait de cette routière de luxe, la plus puissante de sa catégorie. Mais ce n’est pas son seul atout. Et si la Panamera Turbo S E-Hybrid était la limousine dont nous avions toujours rêvé ?

La ligne de la Panamera Turbo S E-hybrid

Panamera Turbo S : une ligne épurée et raffinée

Porsche Panamera e hybrid Turbo S
La Panamera de seconde génération a fait sensation lors de sa présentation. Son style est à la fois musclé et raffiné. Un compromis réalisé avec brio. Mais il y a un modèle que les fans attendaient avec impatience : c’est le modèle le plus haut de gamme et surtout, le plus puissant. Comme précédemment, c’est la Panamera Turbo S qui assumera ce rôle prestigieux. Esthétiquement, elle ne se démarque de la Turbo “classique” que par des étriers de frein vert clair (la teinte peut être changée), par un logo “Hybrid” latéral et le sigle Turbo S à l’arrière. Quand la ligne est réussie de base, pas besoin d’en rajouter. Nous le verrons, c’est surtout sous le capot que les innovations et apports sont les plus conséquents.

Deux longueurs différentes et un aileron magique

version normal executive Panamera-e-hybrid-turbo-sAvant d’aborder la partie purement mécanique, prenons un instant pour savourer l’un des éléments phares de la Panamera de seconde génération (type 971) : son aileron. Ce dernier se déploie d’une manière classique sur les versions S et 4S. En revanche, sur les Turbo et Turbo S, il sort puis se déploie à l’horizontale pour accentuer l’appui (vidéo ci-dessous). Un mécanisme sophistiqué, mais qui fait son effet à chaque déploiement (au-delà de 120 km/h, ou activable depuis une commande dans l’habitacle). Autre point concernant la ligne du fleuron de la gamme Panamera : deux longueurs au choix. Aux côtés de la version “traditionnelle” de 5,05 mètres, il est possible d’opter pour l’Executive, qui atteint 5,20 mètres en allongeant les portières arrière (et donc l’empattement).


Un aileron high-tech au look des plus futuriste : l’aileron de tous les futurs nouveaux modèles de la marque ?

Publicité

Turbo S E-Hybrid : l’antre de la bête

Thermique et électrique : duo gagnant

Porsche Panamera e-hybrid turbo S fonctionnement-moteur-light
La Panamera Turbo S passe désormais au moteur hybride, comme sa consœur 4 E-Hybrid. Sauf que pour la plus puissante, ce n’est pas le V6 biturbo qui officie, mais bien le V8 biturbo… de la Panamera Turbo. Fort de 550 chevaux, ce bloc moteur est directement repris et se voit complété par un moteur électrique de 136 chevaux, pour une puissance cumulée de 680 canassons. Dans la catégorie, c’est un record…

Comment fonctionne le moteur hybride ?

Le moteur hybride aura pour but à la fois de fournir un supplément de puissance, d’abaisser la consommation et même de pouvoir rouler en mode totalement électrique. C’est d’autant plus pratique en ville où un moteur à huit cylindres se montre généralement énergivore. Ainsi, l’autonomie du moteur électrique atteint 50 kilomètres. Il pourra alors être rechargé directement depuis une prise électrique classique ou bien récupérer quelques kWh grâce au frein moteur et au freinage.

Qu’engendre un moteur hybride dans la Panamera Turbo S ?

Nouvelle boite PDK Porsche Panamera e-hybrid Turbo S 8 rapports 2017
La nouvelle boite PDK à 8 rapports de la Panamera

Le moteur hybride et une puissance accrue impose une boîte de vitesse automatique, et c’est une nouvelle transmission à double embrayage PDK à 8 rapports qui sera proposée. Comme précédemment, il s’agira d’une transmission intégrale, avec roues arrière directrices en option, des suspensions affinées (adaptables suivant le mode de conduite choisi) et le châssis sportif PDCC Sport, qui garantit de bonnes sensations et un comportement des plus sécurisant quel que soit le type de conduite adopté.

La Panamera Turbo S E-Hybrid est-elle plus attractive ?

Une nette amélioration

Par rapport à la Panamera Turbo, la S E-Hybrid améliore l’épreuve du 0 à 100 km/h de 0,4 seconde, à 3,4 secondes. Cela peut sembler négligeable, mais la poussée est encore plus virulente. Les reprises sont elles aussi d’un excellent niveau, bien aidées par le couple camionnesque de 850 Nm, présent de 1 400 à 5 500 tr/m.

Une plus grande polyvalence

En se dotant d’un moteur électrique, cette Panamera peut être des plus discrètes en ville, en utilisant les 50 kilomètres d’autonomie en mode full électrique, emmener les enfants à l’école et aller sur circuit à l’occasion. Une voiture parfaitement polyvalente. Surtout que le confort demeure son fort, avec un intérieur toujours aussi classieux et suréquipé.

Une consommation ridicule

Enfin, la consommation en cycle mixte est de 2,9 litres aux 100 kilomètres. Une performance incroyable rendue possible par l’utilisation conjointe de ces deux moteurs.

Que penser de cette Panamera qui bouscule les conventions ?

nouvelle porsche panamera sportive e-hybride Turbo S

Porsche a pris des risques en “imposant” le moteur hybride aux acheteurs de la plus puissante des Panamera. Pour autant, ce choix s’inscrit dans la philosophie du modèle. La Panamera Turbo S E-Hybrid est ainsi encore plus efficace, plus polyvalente, tout en étant plus respectueuse de l’environnement et moins chère à entretenir. Car si le ticket d’entrée demeure à 189 062 € hors options, la consommation plus faible sera une véritable source d’économie et s’inscrit parfaitement dans l’actuelle démarche environnementale de Porsche.