Porsche 718 Cayman GT4

Dernièrement, un mulet de Porsche 718 Cayman a été aperçu aux abords du Nürburgring. Cette fois, le maquillage est des plus subtils. Alors que la plupart des médias misent sur la version GTS, nous avons de bonnes raisons de croire qu’il s’agit là du GT4. Que peut-on attendre de ce futur Cayman allégé ? La version RS est-elle toujours au programme ?

Articles qui pourraient vous intéresser :

Des détails qui ne trompent pas

En regardant de plus près ces photos prises très récemment plusieurs détails nous ont interpellés. À commencer par les disques de frein en carbone céramique, reconnaissable à leur diamètre généreux et aux gros étriers de couleur jaune.

Bien sûr, chez Porsche, de nombreux mulets disposent de cette option. Toutefois, elle est relativement rare sur les Cayman.

Publicité

Porsche 718 Cayman GT4 restylé 2018

Il y a aussi le logo présent sur le bas des portières, qui bien que masqué, laisse apparaitre quelques volumes qui semble confirmer qu’il s’agit bel et bien de la version la plus affûtée du Cayman : le GT4.

Enfin, le présence d’un arceau cage, perceptible sur les clichés ne laisse plus aucun doute : il s’agit bien d’un modèle capable d’évoluer tant sur route ouverte que sur circuit. Ceci est rendu possible grâce au pack Clubsport qui ajoute également des sièges baquets et des ceintures de sécurité à 6 points.

Une ligne sage ?

Le Porsche 718 Cayman GT4 que nous avons ici laisse imaginer une ligne un brin plus sage que le précédent modèle, vendu entre 2015 et 2017. Le pare-choc avant, ne serait plus spécifique mais directement repris du pack SportDesign proposé en option sur les versions Cayman et Cayman S. Toutefois, nous émettons une réserve : il est largement possible qu’un pare-choc plus agressif, disposant d’une grille d’aération sur la partie avant du capot soit monté par la suite…

Porsche 718 Cayman GT4 restylé 2018

À l’arrière, il est probable qu’un aileron soit installé sur les modèles de série, afin d’améliorer l’appui aérodynamique à haute vitesse. C’est tout de même l’élément structurant qui permet de différencier un modèle GT4 d’un Cayman classique.

Les sorties noires, au centre, indiquent la présence de l’échappement sport, installé de série le Cayman GT4 de première génération. Tant de détails qui nous laissent penser qu’il s’agit du plus efficace des Cayman !

Et sous le capot ?

Enfin… Plutôt derrière les sièges et devant le coffre arrière… Nous sommes dans l’incertitude. Bien sûr, Porsche a succombé au 4-cylindres turbocompressé pour remplacer le Flat-6 sur ses Cayman et Boxster. La raison ? Pour limiter les émissions de polluants et éviter les malus écologiques faramineux. Cela n’a pas fait l’unanimité…

Porsche 718 Cayman GT4 restylé 2018

Au sein de la gamme Cayman, la version GT4 est à part. Déjà parce que sur la première génération, la cylindrée de cette version est supérieure (3.8 litres contre 3.4 litres). Il est donc possible que Porsche reconduise le Flat-6 spécifiquement pour cette version.

Destiné aux passionnés de la marque, le Cayman GT4 se savoure au même titre qu’une 911, avec une répartition des masses idéale (due au moteur en position centrale arrière), une boîte manuelle à 6 rapports… Et des chevaux ! Pour satisfaire les puristes, il n’est donc pas exclure que le Flat-6 de la première génération soit reconduit. Avec une puissance aux alentours de 400 chevaux, pour un poids en baisse, aux alentours de 1 350 kg.

En revanche, l’idée d’un Cayman GT4 RS semble s’éloigner petit à petit, puisqu’un tel modèle engendrerait inévitablement une sorte de concurrence en interne…