porsche_taycan

En juin dernier, nous apprenions que la Mission E s’appellera en réalité Porsche Taycan. Il s’agirait d’une berline entièrement électrique, plus compacte que la Panamera avec pour objectif de concurrencer férocement la Tesla Model S. Un prototype de Taycan a été aperçu par nos confrères de Gocar.

Le look de la Porsche Taycan

Avec son style futuriste, le concept car Mission E semblait bien éloigné d’une voiture de série. La firme de Stuttgart s’est alors davantage rapprochée d’une voiture « classique » en présentant la Mission E Cross Turismo, un concept-car se présentant sous la forme d’un break dérivé de la berline. Annoncée pour 2020, la Taycan se présentera d’abord sous une carrosserie de berline, comme en témoigne le prototype aperçu et immortalisé.

porsche_taycan

Sous un look volontairement rapproché de celui de la Panamera – faux phares à l’appui – nous découvrons une ligne parfaitement sculptée, avec des hanches larges, un capot nervuré comme il se doit, des pare-chocs avant et arrière assez dynamiques et une ligne de caisse assez élancée, qui n’est pas sans rappeler le très-à-la-mode concept des « coupés 4 portes« . Plus ramassée qu’une Panamera, la Taycan évoluera pourtant dans une catégorie bien spécifique : celle des berlines électriques de luxe. Ennemi principal : Tesla Model S.

Publicité

porsche_taycan

Sur ce prototype, nous découvrons également des jantes, ici exclusivement noires et pleines. Leur fonction principale n’est pas d’ordre esthétique : elles permettent d’améliorer l’aérodynamique et limitent les frictions d’air. Autre élément remarquable, des capteurs au niveau du pare-choc avant, qui pourraient laisser penser qu’il s’agit d’une caméra avant… Ou bien d’un système de conduite autonome ? À quel niveau ? Difficile à prédire pour le moment car il pourrait très bien s’agir d’un classique régulateur ACC.

porsche_taycan

Autre élément intéressant, les poignées de porte semblent ne pas dépasser de la carrosserie. Cela peut être interprété comme étant un système de poignées rétractables, comme le propose Tesla sur la modèle S. Cette technologie tend à se répandre et a l’avantage d’épurer la ligne.

4 sorties d’échappement ?!

Porsche ne voulait pas que l’on identifie trop rapidement la Taycan. Pour brouiller les pistes, différents appendices esthétiques empruntés à la Panamera ont été disposés : faux phares avant, fausses sorties d’air sur les ailes avant et une quadruple sortie d’échappement, qui n’aurait guère d’intérêt sur une voiture 100% électrique.

porsche_taycan

Pour rappel, la Taycan sera proposée avec trois niveaux de puissance, distillés par deux moteurs, placés chaque sur un essieu. Les rumeurs évoquent des Taycan de 400, 500 ou 600 chevaux. Ce dernier moteur pourrait rivaliser avec la redoutable Tesla Model S P100D.