porsche_type64_sothebys_1

C’est une vente aux enchères exceptionnelle qui se tiendra à Monterez, en Californie, du 15 au 17 août 2019, chez RM Sotheby’s En effet, la toute première Porsche de l’histoire y sera proposée aux enchères. La Type 64 ne fut réalisée qu’à trois exemplaires, entre 1938 et 1940 et le modèle ici proposé est le seul à avoir survécu à la seconde Guerre mondiale. Fatalement, le prix de vente final pourrait atteindre des sommets. Un symbole qui fera rêver plus d’un porschiste…

La Porsche Type 64 : un pari audacieux

En 1933, Ferdinand Porsche réalisa la Volkswagen Coccinelle. La « voiture du peuple » fut un beau succès. En 1938, cet ingénieur de renom eut l’idée de se concentrer sur une version plus sportive, plus légère. C’est ainsi que la Type 64 fut née… À l’époque, elle ne disposait d’aucun sigle ou logo Porsche. Elle était d’ailleurs nommée VW Type 60K10 ou Aerocoupe, car elle reposait sur une base de Coccinelle. L’objectif était de participer à la course de 1 500 kilomètres reliant Berlin à Rome, prévue en septembre 1939. La guerre annula ce projet. Deux autres Type 64 virent le jour, à Zuffenhausen, dans la banlieue de Stuttgart. À l’image de la première, elles disposaient d’un look très travaillé, aérodynamique, avec une caisse en aluminium et des roues également couvertes de panneaux d’aluminium amovibles, s’inspirant de l’aviation. Un look assez futuriste à l’aube des années 1940.

Les deux premiers exemplaires furent détruits pendant la guerre. La troisième fut la voiture personnelle de la famille Porsche. C’est seulement à la fin du conflit que Ferry Porsche appliqua les lettres composant son nom de famille, en relief, sur le nez de l’exemplaire numéro 3 (châssis 38/41). L’unique Type 64 survivante est alors immatriculée en Autriche, au nom de l’entreprise. Peu de temps après, les premiers prototypes de la 356 virent le jour, inspirés par la Type 64. « Sans la Type 64, il n’y aurait pas eu de Porsche 356, 550 ni 911 » a déclaré Marcus Görig, spécialiste automobile à RM Sotheby’s.

L’histoire de cette voiture

Cette Porsche Type 64 a été achetée par le pilote autrichien Otto Mathé en 1947, après quelques petits travaux de restauration. C’est après un court essai, lors de la présentation de la première 356, que ce pilote tomba sous le charme de la Type 64. Il participa à quelques courses diverses et conserva la voiture jusqu’à sa mort, en 1995, soit 46 ans. Deux ans plus tard, elle devient la voiture de Thomas Gruber de Vienne, un spécialiste Porsche de renom. Deux autres propriétaires en prirent possession jusqu’à aujourd’hui. D’ailleurs, la Type 64 est « dans son jus« , avec une belle patine, quelques bosses et surtout, un important stock de pièces de rechange d’origine.

Publicité

Andy Prill, spécialiste Porsche, a longuement analysé cette Type 64 afin de s’assurer de la parfaite authenticité de la voiture et des pièces. « Il s’agit de la voiture la plus importante de l’histoire et il est tout simplement incroyable de trouver la toute première Porsche dans cet état d’origine » déclara-t-il. Inestimable, cette Porsche Type 64, véritable genèse de la marque, pourrait bien atteindre des sommets. Nous parions sur 20 millions d’euros. Et vous ? La vente se déroulera chez RM Sotheby’s, à Monterey en Californie, du 15 au 17 août 2019.