Singer Mulholland Drive Car

C’est sur les réseaux sociaux que le préparateur américain Singer a dévoilé sa dernière création. Adepte du backdating, une pratique visant à vieillir une Porsche 911 pour lui donner plus d’authenticité, Singer n’a pas fait les choses à moitié en présentant une Porsche 911 type 964 entièrement revisitée et arborant le tracé de Mulholland Drive, une célèbre route de Los Angeles réputée pour ses courses nocturnes.

Un design des plus originaux

Sur la base d’une Porsche 911 type 964 (1989 – 1994), Singer a retravaillé en profondeur la carrosserie de sa dernière réalisation. Ainsi, nous retrouvons une carrosserie backdatée, c’est-à-dire reprenant les appendices esthétiques d’une génération précédente de Porsche 911. En l’occurrence ici, il s’agit de la première mouture, la 911 Classic vendue dès 1963 par Porsche. Un style complété par quatre longues portées à même le capot.

Singer Mulholland Drive Car

Les jantes, d’un beau diamètre, s’inspirent des modèles d’antan. Il en est de même pour les rétroviseurs obus chromés, les contours de vitre chromés également. À l’arrière, notons la présence d’un aileron fixe, présenté à la manière d’un déployable de Série-G. Un attribut qui accentue le look sportif, surtout avec le léger carrossage positif des roues.

Publicité

Mulholland Drive sur la carrosserie

C’est la particularité de cette réalisation de Singer. Plutôt adepte des peintures unies avec bande latérale sur la partie basse des portières, nous découvrons ici une création un peu plus tape-à-l’œil. La peinture de base est un beau bleu foncé métallisé sur lequel a été peint le tracé de Mulholland Drive, une route de Los Angeles réputée pour ses courses nocturnes, mais pas que. Elle traverse de somptueux paysages et demeure un incontournable pour tout road-trip dans le secteur.

Singer Mulholland Drive Car

En blanc et orangé, nous retrouvons les différents virages représentés à même la carrosserie. Les éléments orangés se retrouvent avec des logos Porsche disposés sur le bas des portières et sur la malle arrière.

Singer Mulholland Drive Car

Les courses nocturnes sur Mulholland Drive remontent aux années 1960, une période qui correspond à l’époque des 911 Classic, dont le style est repris sur cette génération. La symbolique est forte.

500 chevaux sous le capot

Les photos réalisées par Singer et publiées conjointement sur Facebook et Twitter permettent de distinguer plusieurs éléments : un arceau cage couleur carrosserie dans l’habitacle, l’absence de sièges à l’arrière, d’imposants disques de frein. Ce sont des signes qui ne trompent pas : il y a une préparation moteur significative dans les antres de cette 911 qui ne fait rien comme les autres. Les plus observateurs remarqueront même le bouchon du réservoir placé au centre du capot avant, à la manière des anciennes Porsche 911 R.

Singer Mulholland Drive Car

Sous le capot, il s’agit forcément d’un 6-cylindres de 3.8 ou 4.0 litres, l’information n’ayant pas été confirmée, développant la bagatelle de 500 chevaux, soit une puissance similaire à la toute dernière 911 GT3. Au programme, des performances que l’on imagine redoutables, grâce à une cure d’allègement et une zone rouge débutant à 9 000 tr/m

Singer Mulholland Drive Car