Porsche 911 (991) GT3 Touring 2018

Les puristes l’attendaient avec impatience, elle est désormais officielle. Elle, c’est la Porsche 911 GT3 pack Touring. Une 911 savoureuse qui s’inscrit tout droit dans la prestigieuse lignée des 911 R. Est-elle avant tout une réponse à la spéculation ? A-t-elle les arguments pour déclencher des coups de cœur ? Nous allons passer en revue la Porsche 911 (991) Touring.

Articles qui pourraient vous intéresser :

Porsche 911 (991) GT3 Touring 2018

La 911 GT3 Touring

Présentée au salon de Francfort, la Porsche 911 GT3 Touring a l’air relativement sage, dans cette somptueuse robe bleue. Toutefois, nous pouvons assez rapidement distinguer des éléments qui trahissent les prétentions de cette redoutable 911.

Publicité

Il y a tout d’abord, l’imposant bouclier avant, directement repris de la GT3 traditionnelle, les rétroviseurs Sportdesign, un rabaissement de 25 mm, les jantes à écrou de serrage central et une grille de capot redessinée. Quant aux étriers de frein jaunes, ils trahissent la présence du PCCB, les disques de frein alliant carbone et céramique.

Car la force de cette GT3, c’est de faire l’impasse sur l’aileron fixe. Il est désormais mobile, comme sur une Carrera. Esthétiquement, elle est donc relativement passe-partout, seul un œil exercé y trouvera la parenté avec la précédente 911 R… Et même à la sacro-sainte 911 Carrera RS de 1973, d’un point de vue plus général.

La nouvelle 911 du puriste

Cette Porsche 911 GT3 Touring pourrait bien devenir la nouvelle idole des puristes. Tous les ingrédients semblent en effet réunis. Reprenons ces différents aspects.

La ligne, tout d’abord, est dosée à la perfection. Ni trop ni trop peu. Cette 911 Touring peut autant passer inaperçue aux yeux du néophyte, qu’être immédiatement reconnue aux yeux du passionné.

Porsche 911 (991) GT3 Touring 2018

Ensuite, il y a le moteur. Faut-il préciser qu’il s’agit d’un Flat-6 ? Néanmoins, ce dernier est atmosphérique et profite d’une cylindrée de 4 litres, distillant 500 chevaux et 460 Nm de couple. Sans surprise, cette mécanique est directement reprise de la GT3 classique à aileron.

La boîte manuelle est imposée. Bien que redoutablement efficace, la boîte PDK ne fait pas l’unanimité. Pour séduire les plus aguerris, la firme de Stuttgart s’est exclusivement dotée d’une boîte manuelle à 6 rapports. Pourtant, cette dernière n’a rien de classique. Elle dispose d’une fonction de double débrayage automatique pour mieux entendre les vocalises du Flat-6. Qui s’en plaindra ?

Porsche 911 (991) GT3 Touring 2018

Enfin, une Porsche 911 n’est rien sans le dynamisme. La GT3 Touring dispose d’une boîte de vitesse transmettant la force à un système de blocage du différentiel arrière. Le freinage, comme la tenue de route, sont ainsi plus précis et incisifs.

Un futur collector ?

Alors que la 991 R n’a été produite qu’à 991 exemplaires, le tirage ne serait pas limité pour cette 911 GT3 Touring. L’effet de spéculation qui suit bon nombre de modèles Porsche devrait ainsi être contenu.

Porsche 911 (991) GT3 Touring 2018

Voulue luxueuse et sportive, cette GT3 Touring peut bénéficier de toutes les options propres à la GT3 classique. Seul l’alcantara a été remplacé par le cuir dans l’habitacle, pour une ambiance plus cosy.

Le prix restera calqué sur celui de la GT3 classique, soit 155 255 €. Un prix bien placé pour ce modèle qui fera certainement l’unanimité chez les porschistes. Ce modèle peut déjà être commandé en Centre Porsche, avis aux intéressés.