2020-porsche-911-carrera-s-prototype

Nos confrères de Motor1 ont eu le privilège de tester le siège passager de la future Porsche 911 (992) Carrera S, prévue pour 2019. Une belle opportunité qu’ils ont relaté dans un article. Qu’apprend-t-on sur cette future Carrera S, qui concentrera une bonne partie des ventes ?

Articles qui pourraient vous intéresser :

Quatre prototypes de développement

Les essais se sont déroulés dans la baie de San Francisco, où quatre prototypes de la future Porsche 911 étaient réunis, tant en propulsion qu’en transmission intégrale. Trois disposaient de la boîte PDK tandis que le dernier arborait une traditionnelle boîte manuelle à 7 rapports.

2020-porsche-911-carrera-s-prototype-2

Publicité

Nous apprenons aussi qu’une nouvelle génération de boîte PDK arrivera sur la 911 type 992. Celle-ci sera toujours plus rapide – et reprise de celle de la Panamera – tout en disposant de huit rapports désormais.

Notons aussi qu’un espace destiné potentiellement à recevoir un moteur électrique existe. Cela corroborerait avec la future version hybride de la Porsche 911, qui arriverait vers 2020. Cependant, August Achleitner, vice président de la ligne de production des 911 et 718, a confié à nos confrères que les performances de la batterie n’étaient pas suffisamment abouties pour une implantation sur la 911.

2020-porsche-911-carrera-s-prototype3

Un poids maintenu sur la 911 type 992

Porsche a veillé à ce qu’il n’y ait pas de prise de poids sur la nouvelle Porsche 911 (992). L’utilisation d’aluminium a permis cela. Ainsi, les 20 kilos supplémentaires de la nouvelle transmission PDK sont intégralement absorbés par le régime opéré à base d’aluminium.

La nouvelle 911 Carrera S dispose d’un avant élargi de 4 centimètres par rapport à l’actuelle 911 (991). Les pneus avant seront en 245/35 ZR20. L’arrière passe sur du 305/30 ZR21. Nos confrères évoquent une très forte adhérence, même à des vitesses prohibées par le code de la route. Les roues arrière directionnelles demeureront en option. Elles équipent justement la Carrera S dans laquelle nos confrères ont embarqué. Ces derniers témoignent d’une superbe réactivité en virage.

2020-porsche-911-carrera-s-prototype-4

Un Flat-6 suralimenté… Oui ! Pas le choix…

C’était tout à fait prévisible, le 6-cylindres à plat conserve la suralimentation par turbo (au nombre de deux). Une nécessité face à des normes environnementales toujours plus restrictives et impitoyables. Néanmoins, l’admission est entièrement nouvelle, tout comme le système de refroidissement, avec des intercoolers désormais placés au dessus du moteur. Enfin, un nouvel échappement prend place, permettant de reproduire la sonorité si caractéristique du Flat-6 atmosphérique.

Quant à la puissance, nous n’avons pas davantage d’informations, si ce n’est que cette nouvelle Carrera S devrait sortir aux environs de 450 chevaux pour 530 Nm de couple, permettant d’effectuer le 0 à 100 km/h avec un temps légèrement inférieur à 4 secondes. Pour la Carrera classique, nous tablons sur 385 chevaux.

2020-porsche-911-carrera-s-prototype-5

Au niveau des sensations et du ressenti, nos confrères insistent sur des montées en régime assez spectaculaires qui ne sont pas sans rappeler celles d’un moteur atmosphérique. Des petits crépitements à l’échappement rappellent que nous sommes à bord d’une sportive.

Enfin, de nombreux équipements viendront enrichir la dotation de série… Et le catalogue des options. Motor1 évoque une aide au maintien de la trajectoire, un avertisseur de changement de voie, un système de vision nocturne et bien sûr, un régulateur de vitesse adaptatif.

Que retenir de la future Porsche 911 Carrera S ?

La nouvelle Porsche 911 Carrera S apportera un vrai vent nouveau à l’actuelle 911 type 991. Le style sera plus affirmé, plus dans l’ère du temps et reprendra les codes stylistiques en vigueur. D’ailleurs, la 911 aura été la dernière à adopter ces nouveaux codes.

2020-porsche-911-carrera-s-prototyp6

La partie mécanique restera dans l’esprit de l’actuelle, avec bien sûr le recourt à la suralimentation. Mais Porsche semble avoir fait son maximum pour rendre l’expérience la plus appréciable possible.

L’intérieur demeure mystérieux. Sur les prototypes essayés à San Francisco, l’habitacle était soigneusement dissimulé. Nous imaginons toutefois la présence d’un grand écran tactile centrale et une planche de bord reprenant ce qui a déjà vu sur les Cayenne et Panamera. Un modèle plutôt prometteur, en attendant la présentation officielle de la huitième génération de 911, à Los Angeles, dans un mois.