French Ladies Porsche

Comme le rappelle Claude Varon, le Président de la Fédération des Porsche Club de France : « Sur chacune des manifestations organisées par nos clubs ou la Fédération des clubs Porsche de France, un grand nombre de clubs sont présents et souvent, des équipages féminins sont primés. Au niveau national, notre Fédération s’attache à valoriser l’activité Ladies et l’intègre à sa stratégie de développement. » Ces dans cet optique d’intégration de davantage de femmes dans les Clubs Porsche qu’a été créé l’appellation « French Ladies ».

911andCo vous propose un focus sur les French Ladies de la Fédération des Porsche Club de France.

Des sessions de roulage réservées aux French Ladies lors des sorties circuits

C’est un fait avéré et positif, les femmes sont de plus en plus présentes au sein de la communauté porschiste. Pour cette raison, la Fédération organise des sessions de roulage sur circuit réservées aux équipages féminins, qui profitent de la piste en toute sécurité avec ou sans instructeurs, comme au Porsche Spring Meeting sur le circuit du Castellet, où nous étions présents cette année. Retrouvez ci-dessous des clichées de la séance de roulage Ladies du Porsche Spring Meeting.

La future vainqueur du concours d’élégance en pleine séance de roulage !
Annie à l’attaque !

 

Publicité

C’est ainsi une charmante ladies qui a remporté le concours d’élégance de cette 3ème édition du Porsche Spring Meeting, au volant de son splendide et chatoyant Boxster Spyder paré de sa livrée Green Lime.

Des évènements porschistes réservés au French Ladies

Certains clubs organisent aussi des sorties touristiques où le roulage est réservé aux femmes.

C’est le cas du Porsche Club Pays de Savoie qui organise depuis maintenant 3 ans sa « Balade des Dames ».

Une douzaine d’équipages de ladies s’offre une échappée belle le temps d’un week-end. Au programme : balades touristiques, découverte du terroir, séances détentes (hamam, sauna, spa)… et bien évidemment, partage entre passionnées !

Balade des Dames : édition 2017

Le 1er Rallye French Ladies : du 26 au 29 juin 2019

French Ladies PorscheLa passion des Porsche coule dans leurs veines. Elles sont compétentes, audacieuses et sans autres limites que celles de la sécurité sur la route. Elles veulent voir la France au travers du pare-brise de leurs belles indomptables…
Alors, c’est sûr, les adhérentes des Clubs Porsche de tous les coins de France vont se donner à fond pour participer à cette aventure alliant finesse de conduite, endurance et plaisir de la découverte !

French Ladies Porsche30 équipages féminins sont ainsi attendus pour ce premier rallye des ‘‘French Ladies’’ (une exclusivité de la Fédération Française des Porsche Clubs) en juin 2019.
Enfin une occasion pour les douces rugissantes de vibrer sur le macadam des routes de France !
Avec un départ lancé en Ile-de-France par la directrice du Centre Porsche de Roissy, Maud Gallice, le rallye court sur 3 jours et coupera le compteur au bord de la mer. Entre temps les 30 voitures traverseront les crêtes pour passer versant Sud le lendemain et terminer sur les rivages de la méditerranée.

 

Les inscriptions démarrerons au 1er décembre ! Chères porschistes, préparez votre clavier, cet évènement risque fort d’être rapidement de figurer complet.

Les French ladies : des porschistes parmi les plus investies

Dominique Desbordes, Présidente du Porsche Club Centre

Aujourd’hui presque chaque club de la Fédération compte des équipages féminins dans ses rangs. Les French Ladies comptent fort souvent parmi les membres de Club les plus engagées et apportent une véritable valeur ajoutée à l’ensemble des clubs.

C’est le cas de Dominique Desbordes dont la passion pour la conduite est innée. Dès son plus jeune âge , Dominique a oeuvré pour devenir une « Vraie » pilote. Aujourd’hui, le moteur vrombit et la trajectoire est maîtrisée. Femme authentique, pilote émérite, Dominique est la première Présidente de Club Porsche de France et d’ailleurs, l’une des plus actives et des plus investies lors des grands évènements de la Fédération.

Dominique Bordes : membre de Jury au Concours d’élégance des Porsche Days 2017
Dominique Desbordes : membre de Jury au Porsche Spring Meeting 2018 au côté de Marc MEURER, Directeur de Porsche France

Découvrons les témoignages de quelques French Ladies qui se livrent pour nous faire découvrir leur passion.

Commençons par Dominique DESBORDES, Présidente du Porsche Club Centre :

Dominique et la voiture, une grande histoire ! Quelle en est la genèse ?

« Je suis née avec ça dans le sang ! Je ne sais pas pourquoi, mais déjà toute petite je voulais être pilote automobile : monoplace pour la compétition en formule 1 et la Porsche pour le plaisir de la conduite ! Il faut savoir que personne dans mon entourage ne s’intéressait aux voitures et j’ai dû chercher par moi-même. Un jour, lors d’un salon de la compétition à Orléans, j’ai trouvé un stand de commissaires, qui m’ont vue regarder les panneaux. Ils m’ont alors proposé de suivre la formation de commissaire, ce que j’ai fait. Cela m’a permis d’entrer dans le milieu, alors que j’étais encore étudiante. Après mes études, je suis revenue pour travailler au pilotage. Je participais à des journées de roulage avec des éliminatoires, jusqu’à la finale où un pilote gagnait… Ce n’était pas moi, mais j’ai bien appris à piloter. »

Cette activité est-elle féminine ?

« Non, pas a priori, surtout sur le pilotage de compétition ; en revanche, sur l’activité des Clubs Porsche, on parle de loisir, ce qui change l’approche. Les hommes sont plus enclins à partager leur passion avec leurs épouses. Cela rend les choses plus simples pour l’accès au pilotage de loisir aux dames.

Je ne suis pas favorable aux sorties spécifiques pour les dames, je suis pour le rapprochement et le côté rassembleur autour d’une passion. Il est encore assez rare que ce soit les dames passionnées qui se fassent accompagner par leur conjoint non pilote ! Une Porsche est d’abord une voiture, facile à conduire. Mais si on la sollicite un peu, il faut des compétences de conduite, que des femmes peuvent très bien acquérir. Même si elles sont moins nombreuses à vouloir conduire, les femmes doivent pouvoir le faire quand elles le souhaitent… »

Conduire une Porsche et en faire un loisir, n’est-ce pas réservé à une minorité ?

« Il était relativement facile de trouver des Porsche à un prix très raisonnable jusqu’en 2015. C’est devenu plus pesant en termes de budget, mais il ne s’agit pas ici de défendre le point de vue d’une élite. Nous voulons permettre la passion et on sait qu’il y a une marge de développement de l’activité loisir via la Fédération, du fait de l’existence de nombreux propriétaires de Porsche qui ne sont pas encore adhérents ! »

Christine Lapeyronnie du Porsche Club Atlantique : Christine and the speed !

La vitesse, les voitures et une passion : la Porsche. Depuis sa jeunesse, Christine rêvait d’avoir une Porsche. Le temps a fui, mais pas assez vite pour qu’elle ne puisse le dépasser… Au volant de la voiture de sa vie !

Magnéto !

« Après les études, un mariage et quatre enfants, je réalise enfin mon rêve de toujours : j’achète une 2.4lE et enchaine immédiatement sur la pratique, découvrant au Rallye de l’Océan, les premières sensations de conduite grisantes et délicieuses…! On est en 1997, le Club Porsche Passion Atlantique est créé et j’y j’adhère immédiatement. J’acquiers successivement une Porsche 3.2l puis une 993 C2 et enfin une 996 GT3. Grâce aux nombreuses sorties du club, j’expérimente le plaisir de la conduite. Les sorties touristiques sont originales et toujours intéressantes, entre amis amateurs et passionnés de Porsche ; d’autres sorties un peu plus sportives me permettent d’être guidée et formée par les pistards et le moniteur du club sur circuit.

Le temps et les expériences communes avec les membres du club devenus des amis renforcent mes compétences en conduite et le circuit s’impose comme un sujet important pour moi : je deviens Responsable Circuit de notre club. Avec le soutien actif des adhérents, j’accède au rallye en 2011, dans une Porsche prêtée par un membre du club. »

Attention, Compet’ !

« Dans ma 3L SC de 1977, je fais du rallye VHC avec ma copilote Joëlle et participe depuis lors à environ 4 à 5 rallyes nationaux par an ; avec un podium de temps à autre, je ressens la fierté de valider mes capacités dans la discipline et d’être reconnue par des pilotes masculins… Mon amour de la vitesse reste toujours aussi dévorant, la passion de la Porsche aussi  régnante… Et en plus, mes amis du club Porsche sont devenus une deuxième famille… Alors, que demander de plus ? »

Céline PASQUIER du Porsche Club Auvergne

French Ladies PorscheLe jour où elle se marie, Céline a le coeur tellement grand qu’elle tombe aussi amoureuse d’une voiture, la 996 de son oncle ! … Elle a pile 30 ans lorsqu’elle devient copropriétaire, avec sa maman, d’une Porsche 996 Carrera 4S ! Le joli rêve est partagé entre mère et fille et fait naitre un équipage intergénérationnel qui attise les curiosités sur les circuits… Peut-être devra-t-elle agrandir son parc auto car aujourd’hui, Céline a aussi transmis le virus à sa fille de 9 ans…

 

Aujourd’hui Trésorière du Porsche Club Auvergne, Céline a d’abord adhéré à ce club pour rouler avec sa 911 et partager avec les autres membres une même motivation à vivre sa passion.

« Cela m’a permis de visiter de belles régions et de participer à des événements exceptionnels… Que du plaisir ! Le monde automobile en général est encore très masculin et je suis contente d’avoir pu y trouver ma place ; heureusement il y a des personnes, comme le Président actuel de la Fédération des Clubs Porsche de France qui misent sur l’avenir des jeunes et des femmes au volant !’’

Véronique Emin du Porsche Club 928 : rondeur et 8 cylindres, c’est tout ce qu’il faut à Véronique !

La formule de séduction

French Ladies Porsche » Pour moi l’automobile est une passion née dans l’enfance, entre « Formule Vé » et Monte Carlo ! Porsche ? C’est une histoire d’amitié, de transmission et de passion avec laquelle j’ai grandi. Dès la sortie de la 928, j’ai eu un coup de coeur pour cette voiture… Sa forme, ses rondeurs, son 8 cylindres, sa puissance, son confort m’ont séduite. Mon rêve s’est réalisé plus tard et, en cette année des 70 ans de la marque, j’ai fêté 31 années de « vie commune » avec ma 928 et toujours autant de plaisir… Grâce à la Fédération, je participe à de nombreuses sorties sur circuit ou route. Autant de rencontres entre membres des clubs de la Fédération, de journées partagées, permettant de mieux connaître nos voitures et d’essayer les derniers modèles en toute sécurité. Ces rencontres sont de grands moments de convivialité, d’amitié, d’émotion et l’occasion de partir à la découverte de nos régions et villages. »

Séquence émotion

« A mon arrivée au club 928, j’étais loin d’imaginer les moments qui allaient suivre et je pense que rejoindre un club est la promesse de belles rencontres. J’ai une pensée pour les ingénieurs et mécaniciens de la marque, qui innovent sans cesse pour toujours plus de sécurité et de plaisir ; remerciements aux bénévoles, passionnés et professionnels, qui ne comptent ni leur temps, ni leur énergie pour nous permettre de profiter pleinement de nos belles autos ».

Nathalie Chatelet du Porsche Club Bourgogne Franche-Comté ET du Club Porsche 914 : le Rallye des princesses et la solidarité en prime !

Nathalie prend le pari…

Inscrite pour participer à l’édition 2018 du Rallye des Princesses, avec sa 914-4 de 1970 entièrement restaurée dans son « irish green » d’origine, Nathalie a presque dû renoncer au projet, car sa copilote s’est désistée. Heureusement, la rencontre avec Christine Curé lors d’une sortie organisée par le Porsche Club 914, a été le sésame pour accéder à ce parcours de 1800 km (Biarritz/Paris en 5 étapes).
« C’était un pari risqué car nous nous connaissions depuis peu, mais la préparation du rallye nous a rapprochées et le rallye lui-même a fait de nous des amies ». 7 mois de préparation plus tard, l’équipage est prêt. Nathalie a même créé l’association Des Filles Au Volant, à la fois pour promouvoir et encourager les femmes à participer à des manifestations automobiles, mais aussi pour aider des femmes moins chanceuses à obtenir leur permis de conduire. L’association a également effectué la recherche de sponsors et 22 organismes ont adhéré au projet.

2 filles et une 914

Le  » Grand jour  » (2 juin 2018) a amené le tandem Place Vendôme, pour les vérifications techniques, des interviews et des rencontres…

French Ladies Porsche

« Pour ceux et celles qui pensent que le Rallye des Princesses est une promenade de santé, je peux vous confirmer que ce n’est pas le cas et que dès le dimanche matin, nous avons pris pleinement conscience de la réalité de l’épreuve : « pièges » dans le road book, contraintes météo, enchaînement des zones de régularité… Nous avons été fières de notre 914, qui s’est révélée formidable pour avaler les kilomètres, quels que soient le terrain et les conditions. Après 5 jours riches en expérience, nous avons terminé à la 32ème place sur 90 voitures à l’arrivée « .

Isabelle Bény du Porsche Club Rhône-Alpes : une porschiste au coeur qui fait Vroum

French Ladies Porsche

La famille d’Isabelle est originaire de la Réunion, une île où l’on accorde beaucoup de place à la qualité de sa voiture… Le grand-père et le père d’Isabelle n’échappent pas à la règle et se passionnent pour le bon matériel agricole et… Les belles voitures ! La demoiselle suit la trace, évidemment !

Le chant du flat 6

« Je dois reconnaître que j’aime les belles voitures et également, j’ai eu la chance de baigner dans le milieu du sport automobile ; aussi, lorsque nous en avons eu la possibilité, mon mari et moi avons fait l’acquisition – non pas de la Ferrari dont il rêvait depuis son adolescence – mais bien d’une Porsche… Car j’aime les véhicules de la marque, leur coupe racée et le bruit du flat 6… L’achat de notre Targa 996 a fait germer l’idée de rejoindre un club réunissant d’autres passionnés de cette marque emblématique ; mon mari était freiné par la crainte de rencontrer, peut-être, des gens un peu « hautains’’ …

J’avais, quant à moi, la conviction qu’un club comme celui-ci serait un groupe de personnes diverses, mais rassemblées par une langue commune faisant émerger de beaux échanges. »

La magie du moment

« L’inscription au Porsche Club Rhône-Alpes a été l’occasion de rencontrer Georges et Annie, avec qui la sympathie a été immédiate et réciproque. Les membres du bureau sont des bénévoles prêts à donner de leur personne, de leur temps, de leur coeur… Pour moi cela explique sa formidable évolution et sa croissance ; ce « grand’’ club de plus de 260 adhérents, l’est aussi par la qualité des services rendus ; nous vivons des moments magiques qui n’auraient sans doute pas existés autrement. Tous les organisateurs de sorties sont très impliqués et nous en faisons humblement partie avec une petite sortie par an, dans laquelle nous mettons tout notre coeur et notre passion.’’

Alice Faure du Porsche Club Rhône-Alpes

La maladie d’Amour…

French Ladies Porsche« J’ai contracté le virus « Porsche » en janvier 85 à Vaison-la-Romaine, à l’occasion du Rallye Monte Carlo. Depuis lors, mes yeux se sont toujours posés amoureusement sur ce magnifique témoin de la haute technicité automobile, sur ses courbes généreuses si profilées que même le vent préfère les câliner. C’est donc moi qui ai « contaminé » mon compagnon et il a choisi une Carrera 4S pour faire ses premiers pas. Mais voilà, une Porsche est un objet d’art et c’est aussi un art de vivre. Pour s’initier à cet art de vivre, nous avons décidé de nous inscrire au Club Rhône Alpes ».

… Et le partage

Alice s’intéresse à tout ! Elle aime les réunions d’information mensuelles, instructives et conviviales, le rallye et la régularité, les sorties circuits et les sorties touristiques.

« En circuit, je vois nos voitures qui, telles des abeilles, tournent toujours plus vite, freinent toujours plus tard, plus fort.’’

Plus calmes, les sorties touristiques sont pour elle l’occasion de parcourir les petites routes, les grands cols et les mille facettes d’un riche patrimoine régional.

« L’avantage du Club est que tout est fait pour que les participants n’aient que le souci de conduire leurs belles et de profiter de ces moments, dont je remercie les organisateurs (volontaires et à tour de rôle) car je sais le travail immense que cela demande. Ce sont des parenthèses de vie, d’une convivialité chaleureuse, où les échanges sont techniques, amicaux, festifs, rieurs, dans une courtoisie et un respect qui font que chacun a sa place et s’y sent bien. Le plus agréable bonheur est celui que l’on partage. Est- ce cela le ciment d’un Club Porsche ? Oui, évidemment, mais plus encore… »

Christine Braye Macinato du Porsche Club Monaco

French Ladies Porsche« Je roule en Porsche depuis maintenant plus de 20 ans, avec une passion jamais émoussée ! J’ai toujours aimé les voitures et la sphère automobile et conduire a immédiatement été un vrai plaisir ! De ma vieille AMI 6 en passant par les meilleures sportives françaises, jusqu’à ma première Porsche et à ma chère classique actuelle, le plaisir était là. »

Rouler en groupe

« J’ai également souvent roulé avec un club et mon arrivée sur la Côte d’Azur a coïncidé avec la création d’un club à Monaco. A la rencontre du Président fondateur et des membres du club, j’ai tout de suite été emballée par l’ambiance. Le sport automobile réserve une place assez limitée aux femmes en général, il faut le dire : peu de pilotes, de managers, de figures emblématiques… Mais le Porsche Club Monaco m’a accueillie comme pilote malgré ma voiture ni récente, ni puissante, ni exceptionnelle, simplement sur la foi de mon enthousiasme ; j’ai même été associée au Bureau et cela m’a touchée. »

Femmes au volant, je milite !

« J’apprécie que la Fédération se mobilise aussi pour accorder une place plus grande aux femmes, notamment avec la création d’une section « French Ladies’’ qui regroupe les pilotes féminines des Porsche Clubs. D’ailleurs notre territoire sera certainement le point de chute du premier rallye féminin organisé en 2019… »

Morgane Couillet Jeannenez du Porsche Club Normandie : la fée du garage

French Ladies Porsche » Mon grand-père maternel était garagiste à Caen ; enfant, j’adorais trainer, au milieu des voitures de collection, Jaguar, Austin-Healey, MG… Et je me voyais conduire un « bolide’’ dès l’âge de 8 ans ! J’aurais rêvé de reprendre le garage de mon grand-père, mais comme j’étais une fille… L’anniversaire de mes 40 ans m’a permis de réaliser ce rêve d’enfant : je me suis offert une magnifique 997 Carrera 4S de 2006. »

Souvenirs, souvenirs

« Les sorties de voitures anciennes, pique-niques, concours d’élégance, courses autour de la prairie ont rythmé ma jeunesse et j’ai le souvenir de la flamme qui animait le groupe qui se retrouvait. Malgré mon goût pour la conduite en solitaire, j’ai voulu retrouver l’ambiance de groupe en rejoignant le Porsche Club Normandie. Une bonne décision car l’accueil a été parfait et la structure me permet de nombreuses sorties et, notamment de faire rouler ma voiture sur circuit, un vrai bonheur !!! »

Une bonne conduite

« Les femmes conduisent très bien, je pense avoir une conduite sportive, mais plus « douce’’ que les hommes – en tous les cas j’ai mes douze points… L’amour des voitures et mes souvenirs d’enfance m’ont poussée à faire un grand saut dans le milieu auto, car je vais créer mon « garage de rêve’’ – constitué notamment de voitures de collection importées des USA – et j’espère en faire un business. »

Phala Ayme du Porsche Club Portes de Provence : initiatrice du Rallye des Clubs Ladies

« Au moment où j’ai rencontré celui qui deviendrait mon époux, il avait une 300SL… Très « branché’’ auto, il s’est investi dans mon éducation sur l’automobile ! … Il évoque souvent les voitures qu’il a eues, mais j’ai surtout été fascinée par 2 Porsche, la 911 Carrera et une 928S. Cela m’a tellement plu qu’il a vendu la 300SL pour acheter une Porsche 993 bleu iris à l’intérieur rouge flamenco. J’en suis tombée amoureuse !!! »

Un cabriolet ? Oui, mais Porsche !

« Un jour, je décide de m’acheter un véhicule personnel et j’avais envie d’un cabriolet (j’avais apprécié la SL pour la liberté que procure le cabriolet)… Mais mes choix, peut-être un peu classiques et modestes, n’étaient pas du goût de mon mari. Il m’a fait essayer plusieurs modèles de Porsche. Je dois d’ailleurs dire que je ne pensais pas avoir les moyens pour cela, mais je réalise maintenant que ça ne coûte pas beaucoup plus cher… La 964 me tentait, mais j’ai été bien plus attirée par la modernité et le confort de la 986. »

Implication maximum !

« C’est ainsi que je suis devenue Porschiste et finalement, plus passionnée que mon mari ! Emmenée par une passion pour la marque, je me suis laissée tenter par l’invitation à faire partie du Porsche Club Portes de Provence en 2007 dont je suis sociétaire, avec une implication grandissante. D’ailleurs, depuis 2016, je participe à la communication des grands événements de la Fédération des Porsche Clubs de France comme le Porsche Spring Meeting et aujourd’hui, je suis l’une des initiatrices d’un projet de rallye féminin… »