Nouvelle Porsche 911 992 motorisation 01

Le nouveau groupe motopropulseur de la nouvelle 911 (992) Carrera / Carrera S est encore plus efficace et puissant que son prédécesseur. Découvrez comment les ingénieurs de Weissach ont optimisé le moteur Boxer classique à six cylindres de 3 litres de la 911.

Un moteur boxer à 6 cylindres optimisé en tous points

Qu’il s’agisse de la nouvelle 911 Carrera ou de la nouvelle 911 Carrera S, ce Flat 6 à bi-turbo éprouvé avec la 991 a à nouveau été optimisé en matière de puissance, de couple et d’émissions de CO2. Avec ses 450 CV et une consommation mixte de 9,0 l / 100 km pour une émissions de CO2 de 206 g / km, le moteur de la nouvelle 911 produit désormais 30ch de plus et un couple de 530 Nm, soit 30 Nm de plus que ses prédécesseur. Par ailleurs, le couple maximal est obtenu entre 2 300 et 5 000 tr / min.
Ces améliorations ont été réalisée grâce aux nouvelles améliorations mise en oeuvre par les ingénieurs Porsche.

VarioCam Plus: les levées de soupapes ont été configurées pour être différentes sur chaque cylindre

Parmis ses nouvelles caractéristiques, il faut d’abord citer le carter en aluminium, ainsi que les culasses avec des orifices d’admission et d’échappement à flux optimisé. Pour faciliter l’utilisation de la technologie de réglage de soupape VarioCam Plus, les levées de soupape des deux soupapes d’admission ont été configurées de manière à être différentes sur chaque cylindre: une petite levée de soupape asymétrique signifie que l’admission d’air est déplacée à basse vitesse et qu’elle subit une charge supplémentaire pour améliorer le mélange avec le carburant injecté, ce qui rend le processus de combustion plus robuste. Les mesures réduisent la consommation et les émissions nocives.

Le nouveau système à injection directe de carburant (DFI) avec injecteur piézo, qui s’ouvre vers l’extérieur et est placé au centre de la chambre de combustion, a un effet similaire. Ces modifications permettent aux vannes d’injection de s’ouvrir et de se fermer beaucoup plus rapidement, de fournir un brouillard de carburant plus fin et d’assurer une distribution de haute qualité de très petites quantités précises jusqu’à cinq fois par cycle de combustion.

Publicité

Nouveau noyau pour les turbocompresseurs

Les deux turbocompresseurs du moteur six cylindres de la 911e génération ont également été revus. Les côtés du compresseur et de la turbine ont été étendus et le collecteur du turbo a été redessiné et est désormais fabriqué en métal coulé plutôt qu’en tôle. Contrairement au modèle précédent, les chargeurs sont disposés symétriquement, le compresseur et les roues de turbine étant placés à droite et à gauche, les chargeurs tournant dans des directions opposées, ce qui optimise les rapports de débit ainsi que la réponse du chargeur.

Pour optimiser l’écoulement des gaz d’échappement dans le collecteur, le turbocompresseur d’échappement et les convertisseurs catalytiques, tout comme les chargeurs ont été disposés de manière symétrique. Les volets électriques aident à élargir l’angle d’ouverture de la soupape de décharge, dont le diamètre a été augmenté. Ceci permet d’optimiser le chauffage du convertisseur catalytique. La pression de suralimentation maximale est maintenant de 1,2 bar.

Les refroidisseurs intermédiaires entièrement repensés et étendus contribuent également à optimiser la puissance de sortie. Ceux-ci sont maintenant positionnés directement au-dessus du moteur et donc au centre du capot arrière du moteur, ce qui améliore considérablement l’admission et l’échappement d’air. Ce développement a considérablement amélioré l’efficacité du moteur et le refroidissement. À la suite de cet ajustement, le filtre à air, qui dans la génération précédente était monté exactement dans cette position sous l’aileron arrière, a dû être divisé en deux et installé latéralement dans les garde-boue arrière.

La transmission à double embrayage à 8 vitesses est conçue pour assurer de meilleures performances de passage des rapports

La transmission à double embrayage à 8 vitesses est une nouveauté qui équipe de série la 911 Carrera à propulsion et la Carrera 4S à quatre roues motrices. Par rapport à la transmission à double embrayage à 7 vitesses de la 991, cette boîte de vitesses à 8 rapports est conçue pour assurer de meilleures performances lors des passage de vitesses, disposer d’un confort de conduite supérieur et une efficacité accrue.

Alors que la vitesse maximale est atteinte en sixième vitesse, le huitième est conçu comme un overdrive supplémentaire jusqu’au septième, une mesure mise en œuvre par les ingénieurs de Porsche pour améliorer la correspondance des incréments de rapport de transmission et le passage au sixième. En tant que tel, le premier rapport a un rapport de réduction plus court, ce qui correspond mieux aux rapports inférieurs aux moteurs à turbocompresseur. De plus, la répartition du rapport de transmission est maintenant beaucoup plus harmonieuse et constitue une autre méthode permettant de réduire la consommation. Ce dernier objectif est également renforcé par une pompe à huile régulée qui contrôle la pression pour tous les changements de vitesse et les processus d’embrayage selon les besoins, et réduit ainsi les pertes de puissance.

Afin de mieux coordonner le démarrage du véhicule, le régime moteur a été adopté comme nouveau paramètre de contrôle à la place de la fonction d’embrayage. Un changement de paramètres de contrôle permet un changement de vitesse plus harmonieux. Les performances de passage à vitesse élevée et les charges sont améliorées grâce à l’utilisation des systèmes «lightning quick shift» bien connus des conducteurs de la génération 991 de la 911 GT3.

Ces systèmes sont activés lors du changement de vitesse manuel et en mode automatique lorsque le mode Sport Plus est activé, et ils ont été optimisés davantage par rapport à leurs prédécesseurs. Les ingénieurs ont installé une «dérivation de remplissage» supplémentaire dans l’hydraulique de l’embrayage et ont adapté la commande logicielle en conséquence. Cela permet à la nouvelle 911 Carrera d’être très rapide, avec une vitesse de 0 à 100 km / h en 3,5 secondes (911 Carrera S) ou 3,4 secondes (911 Carrera 4S) – ce qui rend ces modèles 0,4 secondes plus rapides que leurs prédécesseurs. .

Système d’échappement Porsche 911 Carrera S / 4S avec filtre à particules d’essence

Nouvelle Porsche 911 992 MK1 filtre a particules

Le filtre à particules d’essence (GPF) est une nouveauté de la huitième génération. Il s’agit d’une innovation technique qui permet au moteur à combustion de la 992 et à tous les autres moteurs à venir de la marque Porsche de s’adapter à l’avenir en ce qui concerne les émissions d’échappement. Il utilise des filtres en céramique inclus. Les gaz d’échappement sont alimentés par des canaux alternativement fermés, ce qui oblige les gaz à s’écouler à travers les parois du filtre à particules. Les particules sont ensuite brûlées dans un processus de régénération automatique.