porsche_cayenne_coupe_2019

Il y a trois jours, je vous présentais un photomontage du Cayenne coupé… Depuis un croquis plutôt réaliste. Porsche vient d’annoncer officiellement le Cayenne coupé. Passons en revue ce modèle, ses nouveautés et surtout, quelle sera sa place dans la gamme.

Le Cayenne coupé, un style très dynamique

Nous l’attendions avec plus ou moins d’impatience, Porsche vient de présenter officiellement le Cayenne coupé. Au niveau du style, pas de réelle surprise. L’avant est celui du Cayenne « classique ». Quant au profil, il s’avère largement plus dynamique, avec un pavillon très fuyant, à la manière de celui de l’Audi Q8. Plus concrètement, la partie basse semble conservée du Cayenne, mais avec une partie vitrée de Panamera. Un ensemble très tendance, qui sacrifie quelque peu l’espace à bord pour plus de style.

Porsche, dans sa quête de raffinement a doté le Cayenne coupé d’un toit panoramique qui semblerait être de série. Il est fixe et offre une surface de 2,16 m2. Autant dire que le sentiment de confinement que pourrait ressentir les passagers arrière doit être totalement gommé par ce dispositif. Notons qu’un store sera inclus afin de protéger aussi bien du soleil que du froid. Pour ceux qui le souhaitent, un toit en carbone véritable peut être choisi. Le pare-brise est également plus court de 20 millimètres, pour renforcer le côté sportif/coupé.

Au niveau du look, on remarquera une jolie peinture orange métallisé, à mi-chemin entre l’Orange Fusion, au catalogue sur les 718 et 911 et le sublime orange des 911 (997) Targa. De nouvelles jantes de 22 pouces font également leur apparition, sous le nom de « GT Design ». Elles sont allégées. À l’arrière, la plaque d’immatriculation prend place au niveau du pare-choc, laissant une surface plus épurée sur la malle arrière.

Publicité

Aussi, il convient de parler de cet aileron déployable, inédit sur un SUV ! Il y a bien sûr le spoiler au niveau de la partie haute du pavillon. Mais sur la partie basse, entre le haut du bandeau lumineux et le bas de la lunette arrière, un aileron pourra se déployer afin d’améliorer l’appui aérodynamique.

Cayenne pour 4 personnes ! (5 possible)

De série, le Cayenne coupé est équipé de deux sièges individuels à l’arrière, qui appartiennent en réalité à une unique banquette. Il est également possible d’opter pour la banquette traditionnelle du Cayenne. Le pavillon étant plus bas, les passagers arrière sont assis 30 millimètres plus bas que dans le Cayenne « normal ». À l’avant, de nouveaux sièges Sport font leur apparition, disposant de huit réglages électriques possibles. Le maintien aurait été optimisé.

Quant au volume de coffre, il est de 625 litres. À titre de comparaison, un Cayenne classique en affiche 770. Une perte non négligeable donc. Heureusement, en rabattant les sièges arrière, il est possible d’atteindre jusqu’à 1 540 litres.

Une palette de moteurs déjà connue

Concernant les motorisations, deux sont prévues pour le moment. Sans surprise, il s’agit du 6 cylindres de 3 litres délivrant 340 chevaux, qui équipe également le Cayenne classique en version d’appel. En haut de gamme, la version Turbo du Cayenne coupé affichera 550 chevaux grâce à son puissant V8 biturbo de 4 litres. Des performances qui s’annoncent donc assez sportives, avec par exemple le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes pour le V8 et une vitesse de pointe à 286 km/h.

Enfin, il faudra compter 83 711 € hors options pour le Cayenne coupé et 146 662 € pour le Cayenne Turbo coupé. Le surcoût à l’achat est donc d’environ 4 500 € par rapport à un Cayenne classique.