porsche_718_cayman_gt4_clubsport

La gamme des Porsche 718 était déjà relativement complète puisqu’elle comprenait les Cayman et Boxster « de base », les versions S, GTS et T. Pour coiffer la gamme, le Cayman GT4 était attendu de pied ferme par les passionnés de la marque. Porsche a commencé par dévoiler la version Clubsport, qui se destine aux compétitions. La version routière devrait arriver prochainement.

Un look très agressif

Le 718 Cayman GT4 Clubsport se caractérise par un look directement identifiable, qui ne laisse guère planer le droute sur ses prétentions sportives ! Pare-choc avant très ajouré, spoiler avant très imposant sobrement habillé d’un logo GT4, imposant diffuseur arrière, aileron généreux. Nous pouvons également remarquer une livrée jaune et noire, avec une décoration dans l’ère du temps et un look volontairement dégradé qui joue la carte du néo-rétro. Bien sûr, chaque écurie pourra décorer ses Cayman GT4 Clubsport comme bon lui semble !

Des évolutions en profondeur

En image, nous pourrions penser, à tort, que Porsche s’est contentée de moderniser le Cayman GT4 de précédente génération. Pourtant, il n’en est rien. La firme de Stuttgart a été jusqu’à utiliser un nouveau matériau en remplacement du carbone. Bien que le rendu soit similaire (notamment sur l’aileron), la fibre naturelle (composite à base de lin et de chanvre), permet une résistance similaire à la fibre de carbone, tout en préservant la légèreté. Les portières et l’aileron en sont ainsi intégralement constitués.

À bord, un arceau cage prend place, ainsi qu’un siège baquet avec harnais six points. L’extincteur est aussi de la partie, tout comme différents éléments de sécurité imposés en compétition. De la 911 GT3 R, nous retrouvons le volant et la suspension avant, qui en dérive directement. Deux versions proposées : la Trackday, avec amortisseurs non-réglables, des aides à la conduite qu’il est possible de paramétrer, la climatisation et un réservoir de 80 litres. Puis la Competition, avec amortisseurs réglables, un répartiteur de freinage et un réservoir de 115 litres. Ces modèles seront vendus respectivement 134 et 157 000 € hors taxe.

Publicité

Le Flat-6 demeure !

Alors que la génération 982 des Cayman et Boxster avait abandonné le 6 cylindres à plat au profit d’un 4 cylindres suralimenté, peu d’éléments laissaient supposer le retour de cette belle mécanique. Pourtant, le 718 Cayman GT4 Clubsport reprend le Flat-6 de son aïeul. La cylindrée demeure à 3.8 litres tandis qu’il gagne 40 chevaux pour en afficher un total de 425. Une puissance retranscrite exclusivement sur les roues arrière par le biais d’une boîte à double embrayage. La commercialisation débutera courant février pour cette version.