Le Mans Classic 2018 Porsche 01

Exceptionnel. Le week-end de 3 jours que nous a offert Le Mans Classic 2018 (du 6 au 8 juillet) restera dans les mémoires des 135 0000 spectateurs présents. Le spectacle fut permanent, sur la piste et en dehors, avec Porsche largement mis à l’honneur.

Le Mans Classic 2018 : les 70 ans de Porsche fêtés comme il se doit

Des courses de support en passant par les courses principales, sans oublier les espaces clubs ou encore les animations, impossible ou presque de ne pas avoir eu une Porsche dans son champ de vision au Mans pendant 3 jours. La marque allemande organisait de son côté des événements pour son 70e anniversaire, tandis que la Fédération des Clubs Porsche de France et les différents clubs ont apporté un plateau de plus de 1000 Porsche.

La Fédération des Porsche Club de France à Le Mans Classic 2018

Publicité

A l’occasion de ce Le Mans Classic 2018, la Fédération des Porsche Club de France étrennait son nouvel emplacement.  C’est en effet à quelques mètres de la prégrille, sur le Circuit Bugatti, que le cœur de la présence Porsche pour ce Le Mans Classic se trouvait. Là, depuis les espaces dédiés aux membres, on pouvait déambuler dans un parking d’un millier de Porsche. De la 356 aux 996, sans oublier les 928, 944 et 914, les Porsche étaient partout. Un père et un fils se promènent et découvrent les modèles les uns après les autres. Un couple se projette déjà à acheter une 996, et compare les teintes et les intérieurs. Plus loin, un spécialiste scrute les différences entre deux 911 type 964 qui semblent identiques…

Les porschistes de la Fédération bénéficiaient également d’un Lounge, mis à disposition par Porsche France, qui leur permettait de se rafraichir en prenant un verre dans un cadre des plus sympathique. Avec une réservation préalable, les participants inscrits via la Fédération pouvaient également déjeuner sur place dans un espace réservé, toujours sur la même zone. La cuisine comme le service étaient d’excellente facture et ont été très appréciés des porschistes présents.

La passion Porsche transparaissait dans ces allées, un spectacle immobile, un héritage visible de la beauté que Porsche développe depuis 70 ans. La quête de l’esthétique (et de la performance) est noble, et ce rassemblement a permis aux connaisseurs comme aux néophytes de s’en imprégner.

Claude VARON, Président de la Fédération des Porsche Clubs de France nous donne ses impressions suite à ce magnifique évènement : « L’édition LMC2018 se situe dans la lignée des belles éditions réalisées en 2010, 2012 et 2014 avec une particularité d’avoir recentré l’accueil des véhicules Porsche Classics « exclusivement » au niveau de la prégrille et d’avoir habillé nos bénévoles d’une tenue adéquate. L’édition 2016 ayant été particulière, puisqu’organisée au Porsche Experience Centre (PEC), l’occasion à l’époque de faire découvrir ce magnifique lieu, malheureusement contraint en terme d’espace pour accueillir nos 1800 invités… Merci à tous nos bénévoles, PorscheFrance et tous nos partenaires qui ont contribué à la réussite de cet événement cette année. Rendez-vous en 2020…

Ventes aux enchères de Porsche chez Artcurials

Non loin de l’espace Porsche, la maison de vente aux enchères Artcurial Motorcars proposait plus d’une centaine de voitures à la vente, dont des Porsche. Une occasion de mesurer la cote d’amour (et financière) de certains modèles, et parfois le manque d’intérêt pour d’autres. Nous avons pu voir une Porsche 911 SC de 1983 vendue 59 600€, une Porsche 911 (991) Turbo S de 2014 vendue 133 504 € ou encore une Porsche 964 Turbo 3,3L de 1992 vendue 95 360 €.

Le record pour une Porsche ? Une 964 Carrera RS de 1991 adjugée 154 960 €. Le marteau a frappé à 143 040 € Porsche 911 SWB Coupé de 1966, et à 109 664 € pour une très belle Porsche 997 GT3 RS de 2008. Le modèle le plus abordable fut une Porsche 914 2L préparée GT de 1976 achetée pour (seulement) 28 608 €, tandis qu’une de ses sœurs de 1970, une Porsche 914/6, fut-elle vendue 83 440 €.

Le Mans Classic 2018 : Porsche à l’honneur

Sur la piste aussi, Porsche fut très présent. Trois grands moments ont marqué le week-end. Premier temps fort, une parade spéciale pour célébrer les 70 ans de Porsche et son histoire avec Le Mans. On pouvait ainsi admirer la toute première Porsche venue aux 24 Heures du Mans, ou encore la 911 GT1 victorieuse en 1998, avec Stéphane Ortelli au volant.

Deuxième temps fort : la course dédiée à Porsche, la « Porsche Classic Race ». 80 voitures, avec une brochette de Porsche 911 Carrera RS 3,0L, une 908 LH de 1968, et la 550 A Durlite MkIII de 1959.

Troisième temps fort : la présence de Porsche au travers des plateaux (au nombre de 6) qui ont tourné en se relayant pendant 24 heures. Des 356, des 911, mais aussi des voitures qui ont brillé en Sarthe au général comme des 917K, des 935 et autres Porsche 956 et 962. Neuf anciens vainqueurs de l’épreuve mancelle étaient au départ. Parmi eux, des pilotes qui ont marqué l’histoire des 24 Heures du Mans avec Porsche comme Derek Bell, Jürgen Barth, Romain Dumas, Gérard Larrousse, Klaus Ludwig, Stéphane Ortelli et Henri Pescarolo.
À noter que Raymond Narac, le pilote Normand (7 participations aux 24H du Mans avec la victoire en GT2 en 2007 et la victoire en GTE Am en 2013, la voiture étant d’ailleurs exposée dans le village) participait également sur 5 voitures différentes dont 4 Porsche : 962, 3.0 RS, 2.8 RSR, 3.0 RSR. Après d’excellents essais, et de de beaux débuts de course, quelques soucis l’ont empêché avec son complice Michel Lecourt de terminer aux places espérées, mais comme on dit : « c’est la course » !

N’oublions pas enfin les moments multiples qui ont permis de célébrer Porsche dans le Village, en piste, au Porsche Experience Center… Des moments forts, parfois anodins, des instants, qui permettent de partager la passion. Je pense ainsi à la présentation de la Porsche 911 Le Mans Classic Clubsport par Paul Stephens, à la présence d’anciens pilotes comme Gérard Larrousse pour une séance de dédicace, ou encore à l’exposition 100% Porsche au milieu des boutiques de souvenirs.

La tête m’en tourne encore, avec des Porsche à l’esprit par centaines. Racontez-nous votre expérience pour cette édition 2018 de Le Mans Classic. Et si vous n’étiez pas là, rendez-vous immanquable dans deux ans.