porsche_911_991_speedster

Fermement attendue par les porschistes, la nouvelle 911 Speedster multiplie les clins d’œil au passé sans renier pour autant le présent et le futur de la marque. Présentée au public lors du Mondial de l’Automobile de Paris (4 au 14 octobre 2018), ce nouveau fleuron pourrait bien être l’ultime 911 de septième génération, puisque la 991 s’apprête à passer le flambeau à la 992, dont de nombreuses images ont déjà fuité. Passons en revue la nouvelle 911 Speedster… Qui ne réserve d’ailleurs que de bonnes surprises !

Articles qui pourraient vous intéresser :

Esthétiquement : l’expression même du néo-rétro

C’est un fait : les puristes de la marque se sont souvent retrouvés quelque peu oubliés par Porsche. Passage à la suralimentation des 911 Carrera, perte de deux cylindres sur les Boxster et Cayman, investissement de Porsche dans les technologies hybrides et autonomes… Heureusement, l’onglet passion demeure et cette 911 Speedster en est la parfaite allégorie.

porsche_911_991_speedster

Publicité

Au niveau du design, nous retrouvons des pare-chocs repris de l’actuelle GT3, conférant un look très sportif à cette 911 type 991 Speedster. Les plus observateurs auront certainement déjà remarqué le bouchon de réservoir présent au milieu du capot. Cet appendice remonte à la première génération de 911 R.

porsche_911_991_speedster_7

Mais ce n’est pas tout ! Les amateurs des modèles d’antan noteront la typographie chromée « Speedster » sur les montants du cache-moteur. Elle est calquée sur celle des 356 Speedster. Nous retrouvons cette même police sur les appuie-têtes, brodés.

porsche_911_991_speedster

Autre touche nostalgique, le pare-brise raccourci de quelques centimètres et davantage inclinés. Habillé de montants noir, il offre un look encore plus agressif. Bien sûr, nous retrouvons à l’arrière le traditionnel cache-moteur à double bosselage, caractéristique des 911 Speedster depuis le modèle de 1989, condamnant les places arrière. Un look unique en son genre, souvent perçu comme la quintescence de la 911. Les plus attentifs aux détails auront aussi remarqué les rétroviseurs obus… en carbone !

porsche_911_991_speedster

Enfin, la peinture de présentation est le Guards Red. D’apparence, il s’agit d’un rouge métallisé presque classique. Pourtant, il s’agit de la teinte exacte proposée sur les 911 de la série G (que l’on reconnait notamment aux pare-chocs à accordéons) et plus particulièrement sur le Speedster de 1989. Avis aux amateurs !

porsche_911_991_speedster

Cependant, Porsche ne s’est pas contentée de jouer exclusivement la carte du rétro. Des ajouts sont bien présents, comme des jantes de 21 pouces inspirées de la compétition, la sellerie noir et rouge et la nouvelle découpe du cache-moteur, qui inclut notamment les protections en cas de retournement. Un look qui mêle sportivité et clins d’œil historiques… Il ne manquerait plus qu’un moteur atmosphérique et une boîte manuelle… Oh ! Attendez le paragraphe suivant !

Moteur atmosphérique et boîte manuelle pour tout le monde !

Porsche a choisi d’implanter sous le capot de la 911 type 991 Speedster, le moteur atmosphérique de la GT3, conformément aux informations que nous avions déjà reçues. Il s’agit d’un Flat-6 de 4.0 litres délivrant 500 chevaux et capable de monter à 9 000 tr/m. Cela promet de belles sensations de conduite. Pour le plaisir des oreilles, un échappement composé partiellement de titane prend place, tout en reposant sur le châssis de la GT3. Les ailes larges pourraient laisser penser à une transmission intégrale mais le Speedster demeure une authentique propulsion.

porsche_911_991_speedster

Les performances n’ont pas encore été communiquées mais elles devraient être relativement proches de celles d’une GT3 « classique », bien que la vocation soit bien différente. D’ailleurs, Porsche proposera différents packs nommés « Heritage Design » permettant d’ajouter plus ou moins d’éléments en rapport avec le passé de la marque; Nous n’avons pas plus d’informations pour l’heure mais nous ne manquerons pas de vous en faire dès que cela sera le cas.

Un prix encore méconnu

Le prix de vente n’a pas été énoncé par Porsche. Cela sera probablement le cas lors de la présentation du Mondial de l’Automobile de Paris. Toutefois, il faudra certainement s’acquitter d’une somme minimale d’au moins 225 000 €, sachant que seuls 1 948 exemplaires seront produits. Un nombre qui fait écho à la date de présentation de la 356 numéro 1. Si les acheteurs veulent personnaliser leur 911 Speedster, ils devront recourir aux différents packs « Heritage Design » et la note risque davantage encore de s’alourdir… Mais quand on aime…