Dans cette nouvelle partie de notre guide des Porsche Classic, notre ami Thierry TESSON nous amène à la découverte de l’évolution des carrosseries et des équipements des Porsche 911 2.2L, 2.4L, 2.7 RS.

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-d-achat-porsche-911-faire-le-bon-choix-de-sa-911-classic/’ icon=’fa fa-bookmark’ ]SOMMAIRE DE NOTRE GUIDE DES PORSCHE[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-0l-de-1965-1969-motorisation-choisir/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Quelle motorisation choisir ?[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-d-achat-porsche-911-2-0l-de-1965-69-les-boites-de-vitesses-mecaniques/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Les boîtes de vitesses mécaniques[/AMPBTN]

Publicité

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-0l-de-1965-69-quels-amortisseurs-choisir/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Quels amortisseurs choisir ?[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-0l-de-1965-69-quelles-barres-de-torsion-antiroulis-choisir’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : quelles barres de torsion et antiroulis choisir ?[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-0l-de-1965-69-systeme-de-freinage/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : leur système de freinage[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-0l-de-1965-1969-evolution-des-equipements-interieurs/’ icon=’fa fa-th-list’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.0l de 1965-1969 : Évolution des équipements intérieurs[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-d-achat-porsche-911-2-2-2-4-et-2-7-rs-de-1969-a-1973-quelle-motorisation-choisir/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.2, 2.4 et 2.7 RS de 1970 à 1973. Quelle motorisation choisir ?[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-dachat-porsche-911-2-2l-2-4l-2-7-rs-les-boites-de-vitesses-mecaniques/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.2, 2.4 et 2.7 RS de 1970 à 1973. Les boites de vitesses mécaniques[/AMPBTN]

[AMPBTN link=’https://911andco.fr/guide-achat-porsche-911-2-2l-2-4l-2-7-rs-les-amortisseurs-barres-torsion-antiroulis-freins/’ icon=’fa fa-cogs’ ]GUIDE D’ACHAT – Porsche 911 2.2L, 2.4L, 2.7 RS : Les Amortisseurs, les Barres de Torsion et Antiroulis, les disques et plaquettes de freins[/AMPBTN]

PARTIE 1 : EVOLUTION DES CARROSSERIES

Carrosserie des Porsche 911 2.2L – Millésimes 1970/1971 – Séries C et D

Pour ces deux millésimes, extérieurement la carrosserie et ses divers éléments de décoration évoluent peu. La grille de ventilation du capot est légèrement modifiée avec la pose d’un treillis pour empêcher la chute d’objets sur le moteur et devient également en aluminium sur les versions E déjà d’actualité sur les versions S.

La forme de la clenche est modifiée avec sa gâchette à l’intérieur protégée par celle-ci.


De son côté le rétroviseur rond Durant est toujours d’actualité sauf pour les marchés Allemands et Américains.

Rétroviseur rond Durant

Les parties centrales des pare-chocs et leurs butoirs sont également en aluminium, ici il y a en plus l’option caoutchouc sur ceux-ci et la barre de protection.

Protection de pare-choc avant d’une Porsche 911 2.2l

Sur les versions E et S les butoirs sont de série et en option sur la T. A noter que ces butoirs deviendront pour toutes les versions une option dans le courant des séries D millésime 1971.

Protection de pare-choc arrière d’une Porsche 911 2.2l

Côté sigles ils sont couleur or sur les E et S et argent sur les T. Un autocollant 2.2 apparaît sur la vitre arrière.

Côté roues et pneus, le T et équipée de série de jantes en tôle de 5,5j x 15 avec des pneus (comportant toujours des chambres à air) en 165/80/15.

Jante tôle de Porsche 911 2.2T

De leur côté, les Porsche 911 2.2E ont de série des jantes acier en 6j x 15 avec des pneus 185/70/15 et les Porsche 911 2.2S les Fuchs en 6j x 15 avec des pneus 185/70/15, cette monte pouvant être montée en option sur les T et E.

Jante Fuchs de Porsche 911 2.2S

Il existe également en « option confort » des Fuchs 14 pouces de 5,5 pouces avec pneus 165/80 très peu demandées. Enfin pour améliorer la protection contre la rouille une couche de PVC souple est appliquée sous le soubassement de la caisse pour la série C millésime 1970, complétée par un dépôt de zinc sur la série D millésime 1971. Pour les Targa, de nouvelles formes des joints améliorent l’étanchéité entre le toit et la carrosserie.

Numéros de châssis des 911 2.2L

MODELESMILLESIMENUMEROS DE CHÂSSISPRODUCTION
911 T Coupé19709110100001 à 91101024182418 EX
911 T Coupé Karman19709110120001 à 91101241264126 EX
911 T Targa19709110110001 à 91101125452545 EX
911 E Coupé19709110200001 à 91102013041304 EX
911 E Coupé Karman19709110220001 à 9110220667667 EX
911 E Targa19709110210001 à 9110210933933 EX
911 S Coupé19709110300001 à 91103017441744 EX
911 S Targa19709111100001 à 9111310729729 EX
911 T Coupé19719111100001 à 91111025832583 EX
911 T Coupé Karman19719111120001 à 91111219341934 EX
911 T Targa tous pays19719111110001 à 91111134763476 EX
911 E Coupé19719111200001 à 91112010881088 EX
911 E Targa19719111210001 à 9111210935935 EX
911 S Coupé19719111300001 à 91113014301430 EX
911 S Targa19719111310001 à 9111310788788 EX

Carrosserie des Porsche 911 2.4L – Millésimes 1972/1973 Séries E et F

Cette photo d’archives de l’usine des 2.4l de 1972 montre qu’à l’époque les acheteurs avaient bon goût avec toutes ces couleurs parmi lesquelles une rare caisse grise est bien esseulée !

Il existe également en « option confort » des Fuchs 14 pouces de 5,5 pouces avec pneus 165/80 très peu demandées. Enfin pour améliorer la protection contre la rouille une couche de PVC souple est appliquée sous le soubassement de la caisse pour la série C millésime 1970, complétée par un dépôt de zinc sur la série D millésime 1971. Pour les Targa, de nouvelles formes des joints améliorent l’étanchéité entre le toit et la carrosserie nombreux pompistes se trompent et prennent ce conduit pour remplir le réservoir….. d’essence avec toutes lespompistes se trompent et prennent ce conduit pour remplir le réservoir….. d’essence avec toutes les conséquences que l’on peut imaginer, dès la série F, le dit-réservoir retrouve sa place initiale !

Trappe à huile d’une Porsche 911 2.4 de 1972

La mode du chrome commence à disparaître, si bien que la grille de ventilation du moteur devient noire dès la série E avec un sigle 2.4 qui reste brillant ; de son côté le sigle 911 devient de couleur gris foncé comme le sigle Porsche du bas du capot.

Grille de capot d’une Porsche 911 2.4S

Pour continuer dans la disparition progressive des couleurs argentées, les grilles placées à côté des clignotants, de cette couleur sur la série E passent au noir pour la série F.

Grille d’aération d’une Porsche 911 2.4l de 1972
Grille d’aération d’une Porsche 911 2.4l de 1973

Les entourages de feux arrière subissent le même traitement.

Entourage aspect chromé Porsche 911 2.4 de 1972
Entourage aspect noir Porsche 911 2.4 de 1972

Le rétroviseur rond Durant est toujours de série sauf pour certains pays comme l’Allemagne et les USA où un rétroviseur rectangulaire de plus grande surface est exigé, cette version étant disponible en option pour les acheteurs qui le souhaitent.

Rétroviseur rond Durant d’une Porsche 911 2.4l
Rétroviseur rectangulaire d’une Porsche 911 2.4l de 1973

Pour améliorer l’aérodynamique un spoiler prononcé apparaît de série sur la version S de la série E, en option sur les E et T, il devient de série sur la E également sur la série F. Les butoirs sont en option sur toutes les versions. Ils sont très laids en 1973 sur les versions USA car en une espèce de mousse en élastomère.

Spoiler de Porsche 911 2.4S

La baguette chromée inférieure de bas de caisse de série sur les versions E et S de série en 1972 devient une option comme sur la T pour la E en en 1973, le sabot de protection d’aile arrière qui était de série sur la version E 1972 devient aussi une option sur la série F de 1973.

Bas de caisse d’une Porsche 911 2.4S
Sabot de protection d’aile arrière d’une Porsche 911 2.4S

Concernant les jantes, si les tailles proposées sont identiques aux modèles 2.2l, une modification importante apparaît courant 1972 avec la disparition de la chambre à air remplacée par un pneu dit « Tubeless ». Les jantes sont modifiées dans leur construction afin de pouvoir recevoir ces pneus avec notamment un talon empêchant l’air de s’échapper.

Nouvelle jante avec son talonAncienne jante sans talon
Sabot de protection d’aile arrière d’une Porsche 911 2.4S
Sabot de protection d’aile arrière d’une Porsche 911 2.4S


Pour sa part le lettrage Targa passe de la couleur or à la couleur gris foncé alors que pour la série F de nouvelles jantes en aluminium coulé dites ATS équipent d’origine la version E. Enfin le modèle Targa à conduite à droite jusqu’alors indisponible est introduit sur la série F.

Lettrage Targa passe de la couleur or à la couleur gris foncé
Jante ATS

Numéros de châssis des 911 2.4L

MODELESMILLESIMENUMEROS DE CHÂSSISPRODUCTION
911 T Coupé reste du monde19729112500001 à 91121019631963 EX
911 T Coupé USA19729112100001 à 91121029312931 EX
911 T Targa reste du monde19729112510001 à 91125115231523 EX
911 T Targa USA19729112110001 à 91121118211821 EX
911 E Coupé reste du monde19729112200001 à 91122011241124 EX
911 E Targa reste du monde19729112210001 à 9112210861861 EX
911 S Coupé reste du monde19729112300001 à 91123017501750 EX
911 S Targa reste du monde19729112310001 à 9112310989989 EX
911 T Coupé reste du monde19739113500001 à 91135018751875 EX
911 T Coupé USA19739113100001 à 91131012521252 EX
911 T Targa reste du monde19739113510001 à 91135115411541 EX
911 T Targa USA19739113110001 à 9113110781781 EX
911 E Coupé reste du monde19739113200001 à 91132023661366 EX
911 E Targa reste du monde19739113210001 à 91132110551055 EX
911 S Coupé reste du monde19739113300001 à 91133014301430 EX
911 S Targa reste du monde19739113310001 à 9113310925925 EX

Carrosserie des Porsche 911 2.7RS – Millésime 1973 Séries F

Ce modèle qui devait être construit à 500 exemplaires a vu sa production portée à 1508 modèles vu son succès. Nous parlons ici exclusivement des modèles de série, donc exception faite des prototypes sans numéros de châssis (10 ex), des modèles d’homologation RSH (17 ex), des modèles de compétition usine (8 ex) et des versions RSR (49 ex). Nous reviendrons sur ces versions lorsque nous aborderons les modèles 911 de course…

S’il était prévu de ne fabriquer que des versions allégées, le service marketing craignant que les clients ne souhaitent un minimum de confort il fût décidé de proposer deux versions. Dès sa commercialisation, la 2.7 RS est présentée sous deux types de carrosserie, la première porte le code M472 dite « Touring » (Confort) dont la carrosserie est très proche de celle de la 2.4S alors que la version dite « Light » (Sport) qui porte le nom de code M471 est allégée autant que possible pour un modèle destiné à rouler sur la route et non exclusivement en circuit.

Carrosserie Version Touring code M472

L’exemplaire ci-dessus sortant d’une magnifique restauration des Ateliers Gobin situés à Neuville de Poitou 86170 comporte les particularités suivantes par rapport à une caisse de 2.4S. D’abord, même si ce n’est pas visible à l’œil nu, il faut savoir que l’épaisseur des tôles du toit, du capot et des ailes est plus mince.  Ensuite les vitres sont plus fines alors que le pare-brise également plus fin est fabriqué par la société belge Glaberbel. Passons à ce qui est visible en commençant par le pare-chocs qui est en acier alors que le spoiler comporte un bossage, celui-ci permettant le montage sur demande d’un réservoir d’huile supplémentaire.

Jupe avant d’une Porsche 911 2.7RS Touring

A l’arrière on remarque d’abord la forme du capot différente avec la fameuse queue de canard destinée à améliorer la stabilité à haute vitesse en complément du spoiler avant.

Jupe arrière d’une Porsche 911 2.7RS Touring

  On remarque également l’élargissement des ailes arrière de 50 mm permettant le montage de jantes de 7 pouces (pour la première fois sur une 911 de « série », si on met de côté la vingtaine de 911 R qui elle aussi possédait des jantes de 7 pouces à l’arrière) avec des pneus en 215/60/15 contre 6 pouces pour l’avant avec des pneus en 185/70/15.

Jante arrière de Porsche 911 2.7RS
Jante avant Porsche 911 2.7 RS

Petite précision sur la décoration installée sur la queue de canard indiquant que nous sommes en présence d’une 2.7RS car vous vous posez certainement la question : « comment se fait-il que sur la Touring il y a un autocollant Carrera RS sur la queue de canard (comme sur les versions Light) et non un vrai sigle en relief. En fait il faut savoir que même si sa production n’a duré qu’un an, il y a eu des évolutions en cours de production. Sur ce point précis seuls les premiers 500 exemplaires de la version Touring ont eu ce sigle en relief, les exemplaires suivants ont reçu l’autocollant.

Sigle aileron Porsche 911 2.7RS Touring
Autocollant de l’aileron de la Porsche 911 2.7RS Light

Côté décoration les bandeaux Carrera sont proposés en option sous quatre couleurs : noir, rouge, bleu et vert.

Autocollant Carrera de la Porsche 911 2.7 RS

Dans le cas où la robe est retenue en Blanc Grand Prix, l’option d’un bandeau de couleur autre que le noir entraîne que les branches des jantes Fuchs soient assorties à la couleur du bandeau retenu comme ci-dessus en bleu. A partir du 1200ème exemplaire environ les caisses récupèrent globalement les mêmes éléments que ceux des 2.4S, avec en plus un traitement anticorrosion appliqué sur le soubassement.  Une autre évolution sera sur cette version en fin de production la suppression des parties caoutchouc sur les butoirs alors qu’une barre an aluminium les reliant apparaîtra. Noter sur la vitre droite arrière latérale l’autocollant fixé d’origine qui rappelle les victoires des 917 en Can-Am et Inter Série en 1972.

Parements bleus de la 911 2.7 RS dans sa livrée en Blanc Grand Prix.

 Il y aura 1308 versions Touring de fabriquées dont 100 à conduite à droite.

Carrosserie Version Light code M471

Porsche 911 2.7 RS Light

La version Light de par la pose de certaines parties de carrosserie en plastique et un équipement de confort intérieur plus succinct, pèse environ 100 kg de moins que la version Touring, soit 1014 kg. A l’arrière la queue de canard en plastique sur une structure en aluminium est toujours présente avec son autocollant Carrera RS, le sigle 2.7 brillant étant également sauvegardé. Le capot est fixé par des attache rapides en caoutchouc alors que le pare-chocs est également en plastique. Les vitres de custode ne sont pas ouvrantes.

A l’avant le pare-chocs avec le spoiler intégré est également en plastique, sauf pour la France dont le service d’homologation l’a refusé où il reste donc en métal.

Profitons de ce cliché qui montre que le rétroviseur extérieur rond Durant était toujours d’actualité dans certains pays et d’ailleurs plus en harmonie avec le côté sportif de la 2.7 RS ; hélas en Allemagne les acheteurs devaient se contenter du rétroviseur rectangulaire, le premier nommé étant interdit.  Terminons par le nombre d’exemplaires de versions Light construites qui s’élève à 200 dont 17 à conduite à droite.

Numéros de série à l’intérieur desquels les 1508 exemplaires des versions Touring et Light sont intégrés : de 9113600001 à 9113601590.

Références des peintures et des options

Nous vous invitons, afin que vous puissiez trouver toutes les options et couleurs proposées sur l’ensemble des modèles 2.2l, 2.4l et 2.7RS, de vous reporter à notre guide technique du site qui les a toutes répertoriées. Un petit point particulier à propos de la 2.7 RS qui contrairement à ce que l’on pourrait penser n’avait pas de nuancier spécifique.  Par contre certaines couleurs « spéciales » ont rarement été choisies par les acheteurs comme celle-ci en vert chartreuse de référence 6767. Alors son passionné de propriétaire n’a pas hésité à lui consacrer un garage spécifique avec sa décoration d’époque !

PARTIE 2 : EVOLUTION DES EQUIPEMENTS

Equipements intérieurs des Porsche 911 2.2L Millésimes 1970/1971 – Séries C et D

Par rapport aux modèles 2.0l, le but est surtout de rendre plus pratiques les commandes que de vraiment enrichir l’équipement. Ainsi on peut atteindre les manettes situées de part et d’autre du volant (revêtu de cuir sur la version S) avec les doigts sans quitter celui-ci. La manette de gauche actionne les clignotants, l’appel de phares et l’inverseur codes/phares, la manette de droite actionne les essuie-glaces et le lave-glace.  La serrure a désormais quatre positions avec pour les versions USA un bruiteur rappelant au conducteur de retirer la clé avant de quitter la voiture !

Tableau de bord de la Porsche 911 2.2S de 1971

Pour continuer sur le tableau de bord, la radio peut se fondre dans celui-ci, ce qui est beaucoup plus joli qu’auparavant, alors que le cendrier possède un petit éclairage. Si la série C de 1970 possède encore le sigle du modèle sur le couvercle de la boite à gants, celui-ci disparaît sur la série D de 1971. Sur ces modèles série C de 1970 il y a une poignée d’ouverture de la boite à gants avec sa serrure sur la gauche, en 1971 pour la série D la poignée disparait et la serrure passe au centre avec son verrouillage intégré par rotation.

Boite à gants d’une Porsche 911 2.2S de 1971

De grands bacs de portière apparaissent sur les contre-portes, avec un ouvrant sous l’accoudoir qui intègre désormais une nouvelle palette d’ouverture de la porte remplaçant le bouton des 2.0l.

Les lève-vitres électriques sont disponibles sur option.  Les 2.2l sont les derniers modèles à avoir deux lampes d’éclairage du coffre. Le réservoir d’essence fait 65 litres et sur option on peut en avoir un de 110 litres. Le bocal de lave-glace est toujours dans le coffre sous la jupe avant avec accès à côté de la serrure elle-même proche de la plaque de numéro de châssis. La roue de secours est normale, et si on a le réservoir de 110 litres, celle-ci se pose dessus !

glace est toujours dans le coffre sous la jupe avant avec accès à côté de la serrure elle-même proche de la plaque de numéro de châssis. La roue de secours est normale, et si on a le réservoir de 110 litres, celle-ci se pose dessus !

Coffre avant d’une Porsche 911 2.2
Roue de secours d’une Porsche 911 2.2

Notre choix

Un modèle E Targa de 1971 emporterait mon adhésion dans sa livrée la plus simple qui rend la pureté à sa carrosserie et en version française de manière à avoir le rétro Durant.

Equipements intérieurs des Porsche 911 2.4L Millésimes 1972/1973 – Séries E et F

La mode est au noir, si bien que l’aspect tissé du bas du tableau de bord et des contre-portes est remplacé par un revêtement lisse qui de loin peut faire penser à du cuir. Comme sur les modèles 2.2l, le sigle sur la boîte à gants n’existe plus alors que côté levier de vitesse, sur les modèles série F de 1973 apparaît un gros bourrelet en caoutchouc à sa base. Ici nous avons l’option sièges sport Recaro toujours disponible. On aperçoit également les ceintures à enrouleurs, nouveauté en série dès les 2.4l dès la série E de 1972.

Sièges avant Porsche 911 2.2

Les sièges arrière ne changent pas Les supports de dossier ne sont plus chromés mais peints en noir avec un levier de réglage placé côté intérieur de la glissière.

Sièges arrières Porsche 911 2.2l
Fixations noires des sièges avant de la Porsche 911 2.2

Côté réservoir d’essence, de série on a celui de 65 litres et sur option on a aussi la version 110 litres. Mais apparaît une nouvelle possibilité avec le choix d’un réservoir de 85 litres et dans ce cas la roue de secours en tôle possède un pneu « galette » qui se gonfle avec un compresseur fourni avec la voiture.

Pour terminer précisons que les phares reçoivent des ampoules H4 sauf pour la France et les USA qui conservent les ampoules H1.

Notre choix

Pour sa rareté et sa particularité je choisirais un modèle de la série E 1972 avec sa

trappe à huile sur l’aile. Je prendrais un coupé en version E dont les chromes sont toujours présents dans sa présentation la plus simple, sans les longues portées qui lui cassent la ligne et qui n’ont jamais été une option pour ceux que l’on voit sur plusieurs de nos clichés mais un accessoire proposé par les concessionnaires français. En effet depuis plusieurs années c’est un fabricant français qui fournissait à l’usine pour sa section compétition ces phares, alors en toute logique les concessionnaires français les proposèrent rapidement, si bien qu’on peut même trouver sur certains bons de commande cet achat complémentaire.

Equipements intérieurs des Porsche 911 2.7RS Millésime 1973 – Série F

Equipements Version Touring code M472 

Sièges avant de la Porsche 911 2.7 RS Touring

Globalement la version Touring possède l’équipement d’une 2.4S. Les sièges arrière sont toujours d’actualité et sont recouverts de tissu. Contrairement à une idée reçue les sièges baquets restent une option comme le montre cette 2.7RS Touring qui ne l’a que côté conducteur.

Equipements Version Light code M471

Sièges de la Porsche 911 2.7 RS Light

 Pour gagner du poids cette version est équipée de sièges baquets légers avec appuie-tête qui sont réglables en inclinaison par vissage et dévissage d’une molette sur un axe fixé à la base du siège et du dossier du siège. Il n’y a plus de sièges arrière ni de montre au tableau de bord.

Les contre-portes n’ont plus de vide poche, ni d’accoudoir et le déverrouillage d’ouverture de la porte se fait par une simple sangle et la boite à gants n’a plus de couvercle.

Sangle servant à la fermeture de la porte – Porsche 911 2.7 RS Light

Du côté des compteurs, pour les 500 premiers exemplaires on peut trouver sur les deux versions des compteurs gradués jusqu’à 250 km/h ou bien 300 km/h ; en principe pour les exemplaires suivants les compteurs sont gradués jusqu’à 300 km/h.

Compteur de vitesse 250 km/h
Compteur de vitesse 300 km/h

Enfin la 2.7RS a d’origine le réservoir de 85 litres et la roue de secours avec pneu galette est une jante Fuchs !

Notre choix

Celui-ci est assez évident, à savoir que je choisirais une version Light Allemande car elle a le pare-chocs avant d’origine en plastique (en France pour rappel il est en métal) sur laquelle j’adapterais le rétroviseur rond Durant interdit dans ce pays. Evidemment pour cela il faudrait que je gagne au loto vu le prix délirant atteint par ces rares versions à la vente…

Références des peintures et des options

Nous vous invitons, afin que vous puissiez trouver toutes les options d’équipement proposées sur l’ensemble des modèles 2.2l, 2.4l et 2.7RS, de vous reporter à notre guide technique du site qui les a toutes répertoriées. 

Une page va se tourner avec ces derniers modèles 1973 car à partir du millésime 1974 de profonds changements vont intervenir aussi bien du point de vue aspect que technique…ce que nous commencerons à étudier prochainement !