Porsche Cayenne coupé

C’est un fait, les SUV coupés ont la cote. Nous l’annoncions il y a quelques mois, le Cayenne coupé n’est plus une utopie. Des sources proches du magazine Autocar viennent de confirmer l’arrivée prochaine d’une carrosserie à pavillon fuyant dans la gamme Porsche. Pour l’heure, les informations sont maigres.

Une carrosserie de plus en plus prisée

Fondamentalement, les SUV coupés n’ont qu’un intérêt limité : ils offrent un habitacle moins spacieux, des places arrières moins importantes et un volume de coffre plus restreint encore. Mais qu’importe : l’argument commercial principal du SUV coupé, c’est la ligne. Les SUV sont devenus un véritable art de vivre où tout est permis. On trouve ainsi des SUV compacts (Renault Captur), des SUV de luxe (Bentley Bentayga) et même des SUV cabriolets (Land Rover Evoque cabriolet).

Les SUV coupés connaissent un essor sans précédent. Les BMW X6 et Mercedes GLE coupé se vendent relativement bien, accompagnés de leurs versions X4 et GLC coupé, plus modestes. L’Audi Q8, dévoilé dernièrement viendra compléter la donne. Il ne manquait plus que le quatrième électron allemand : le Porsche Cayenne coupé.

Cayenne coupé : quels moteurs ?

Selon Autocar, le Porsche Cayenne coupé reprendrait les mêmes moteurs de la version “classique” du grand SUV Porsche. Ainsi, il s’agirait de moteurs V6 essences ou bien hybrides. Des versions sportives, à l’image du Turbo S, arriveront certainement en même temps sur les deux carrosseries du Cayenne.

Actuellement, la date de commercialisation du Porsche Cayenne coupé n’a pas été communiquée. Pour l’heure, Porsche ne peut plus vendre de voitures neuves, il y a donc fort à parier qu’il faille attendre 2019.