Hennessey-Porsche-Taycan-2-min

C’est que nous appelons ne pas perdre de temps. Dévoilée il y a quelques semaines, la Porsche Taycan a déjà fait un détour chez Hennessey Performance. Ce préparateur texan travaille actuellement sur la berline 100% électrique de Porsche. Au programme, des « modifications simples » dans un premier temps. Pour les préparations complètes, il faudra patienter encore quelque peu. Mais avec 680 ou 761 chevaux de série, la Porsche Taycan n’est pas la plus mal lotie…

L’intérêt de John Hennessey pour la voiture électrique n’est pas nouveau. Avec la Taycan, Hennessey a réalisé un exercice périlleux. Au niveau du style, les modifications seront assez légères. Les pare-chocs sont légèrement plus proéminents, en faisant usage de la fibre de carbone. Nous noterons aussi de nouvelles jantes et de nouveaux pneus. L’intérieur aurait également fait l’objet d’évolutions mais pour l’heure, nous n’avons pas de visuel. C’est donc la surprise ! Quant au choix de la couleur, ce vert citron électrique est très original à défaut d’être discret.

Lorsque nous évoquons Hennessey, comment ne pas faire écho aux surpuissantes Venom F5 et GT, dont le cap des 1 000 chevaux n’est qu’une formalité ? Avec la Porsche Taycan, Hennessey prend des gants. Pour le moment, les modifications sont d’un ordre purement esthétique. Mais le PDG de Hennessey Performance n’exclue pas de « voir ce qu’il serait possible de faire« . Mais attention, ne nous attendons pas à des modifications profondes, voire même à un changement de moteur électrique, l’objectif est de rouler « un peu plus vite« .

Les visuels présentés sur cet article proviennent du site de Hennessey et sont purement virtuels. Le préparateur recevra un premier exemplaire de développement en début d’année 2020. Les choses ont donc encore le temps d’évoluer. Peut-être que ceux qui trouvent pingres les 761 chevaux de la Porsche Taycan Turbo S pourront donc trouver leur bonheur auprès de Hennessey Performance

Publicité